Mon Oncle Charlie : l'actrice Conchata Ferrell est décédée

Mon Oncle Charlie : l’actrice Conchata Ferrell est décédée

Partage
Lien copié !

Connue des fans de Mon Oncle Charlie pour son rôle inoubliable de Berta, Conchata Ferrell est morte ce mardi 13 octobre à l'âge de 77 ans.

Elle aura fait rire de très nombreux téléspectateurs au cours des 12 saisons de Mon Oncle Charlie. Apparue dans plus de 200 épisodes de la série portée par Charlie Sheen, puis Ashton Kutcher, Conchata Ferrell incarnait la gouvernante qu’on aurait tous aimé avoir. Le site américain, par un représentant de Warner Bros Television, a confirmé le malheureux décès de l’actrice, ce mardi 13 octobre à l’hôpital de Sherman Oaks de complications après un arrêt cardiaque. Elle était âgée de 77 ans.

Les hommages en son honneur ont afflué, et Chuck Lorre, créateur de Mon Oncle Charlie – et The Big Bang Theory – a réagi via un communiqué : « Nous l’avons appelée Chatty. Et nous l’aimions tous. Douze ans de hauts et de bas, et beaucoup de rires. À travers tout cela, c’était un roc. L’une des plus grandes. J’ai eu le privilège de l’appeler mon amie. » sur Twitter, Charlie Sheen et Jon Cryer, qui incarnaient Charlie et Alan Harper, ont eux aussi partagé leur émotion.

« un amour absolu, une pro accomplie, une véritable amie, une perte choquante et douloureuse. Berta, ton ménage était un peu suspect, mais la façon dont tu gardais tes proches était parfaite. »

« C’était une humaine magnifique. L’extérieur bourru de Berta était une invention des scénaristes. La chaleur et la vulnérabilité de Chatty étaient ses véritables atouts. Je pleure pour la femme qui me manquera et la joie qu’elle a apportée à tant de personnes. » a-t-il écrit dans un premier tweet, avant de poursuivre son hommage dans les suivants : « je me souviens de son premier jour sur la série. C’était notre deuxième épisode et je me sentais tellement chanceux qu’ils aient pu lui donner un rôle dans la série. Je lui ai dit à quel point j’étais fan et elle a simplement refusé de le croire. »

Il ajoute : « J’ai dû lui raconter un de mes passages préférés d’elle d’une sitcom annulée au milieu des années 70 intitulée « Hot L Baltimore » avant qu’elle ne comprenne enfin que j’étais sérieux. Je suis heureux de savoir à quel point j’ai eu la chance de partager des scènes avec elle. J’ai chéri chaque instant et je continuerai jusqu’à ce que nous nous revoyions. J’ai le sentiment qu’elle m’appellera « Zippy ». Si vous le voulez, ce serait une excellente journée pour découvrir sa merveilleuse carrière en films. Edward aux mains d’argent, Erin Brockovich, Network ou encore ce petit bijou Heartland avec Rip Torn. »

Et de conclure : « Mes pensées vont à Arnie, Samantha, sa famille et les nombreux étudiants dont elle a partagé la vie à l’UCLA. 2020 est juste impitoyable.« 

Romain Cheyron

Romain Cheyron

Journaliste - Responsable pôle News

Suivez nous !