The L Word, Generation Q : la sérieuse obsession de la semaine

Publié le 11 décembre 2019 - 16h52

10 ans après la fin de la série originale, The L Word est de retour avec Generation Q et elle est notre sérieuse obsession de la semaine. Focus.

 

C’est quoi ?

10 ans après la série originale, The L Word est de retour avec de nouveaux épisodes et s’appelle maintenant The L Word : Generation Q. L’occasion de retrouver Bette, Shane et Alice et de découvrir une nouvelle génération composée de personnages inédits. Relations amoureuses, sexuelles, familiales, amicales, professionnelles, The L Word : Generation Q explore tous ces thèmes en faisant le focus sur des protagonistes majoritairement féminins, lesbiens et queer.

Y’a qui ?

Jennifer Beals, Katherine Moennig, Leisha Hailey reprennent respectivement leurs rôles de Bette Porter, Shane McCutcheon et Alice Pieszecki de la série originale,tandis que de nouveaux visages ont été ajoutés. Parmi eux on compte, Arienne Mandi (In the Vault), Sepideh Moafi (The Deuce), Leo Sheng, Jacqueline Toboni (Grimm) ou encore Rosanny Zayas (Orange is The New Black).

C’est quand ? C’est où ?

Le premier épisode de The L Word : Generation Q a été diffusé dimanche 8 décembre sur la chaîne américaine Showtime et est disponible à l’heure US en France sur CANAL+. La première saison sera composée de 8 épisodes à raison d’un par semaine.

C’est un peu comme…

Forcément, The L Word : Generation Q plaira au premier abord à tous les fans de la série originale qui seront notamment ravis de retrouver les anciens personnages, Bette, Alice et Shane. Cependant, sans parler de la série mère, si on devait comparer cette suite à deux séries actuelles ce serait probablement un mélange de The Bold Type et Vida.

En effet, The L Word : Generation Q se veut moderne et comme la voix d’une génération, comme la série de Freeform, The Bold Type. Elles mettent toutes les deux en avant des héroïnes jeunes vivant dans de grandes métropoles où on suit un groupe de femmes entre vie personnelle et vie professionnelle, le tout sur fond de sujets actuels de société.

Si le show original de 2004, The L Word, a pavé la route pour que des séries comme Vida prennent vie, on peut boucler la boucle en disant qu’on retrouve de cette dernière dans Generation Q. Les deux se déroulent à Los Angeles et mettent en avant des personnages queers féminins. Leur plus grande différence réside dans le fait que The L Word : Generation Q a tendance à privilégier une représentation d’une classe sociale plutôt élevée, contrairement à Vida.

Le détail qui change tout

La série culte qui a permis de donner une visibilité nécessaire à la communauté lesbienne revient 10 ans après. L’occasion pour elle de rectifier les erreurs commises par l’originale, mais aussi de montrer comment vit cette nouvelle génération de lesbiennes. The L Word : Generation Q c’est aussi l’occasion de mettre en avant des personnages LGBTQ+, et majoritairement féminins, ce qui reste malheureusement une minorité dans les séries. De plus, si la série originale avait révolutionné les choses en proposant un casting avec presque uniquement des personnages lesbiens, très peu de séries ont, depuis, proposé la même chose.

En manque de séries à découvrir ? Voici nos obsessions précédentes :

V-Wars

Servant

Mortel

Dollface

High School Musical : La Comédie Musicale

 

Journaliste
marion@serieously.com

Je suis la fille spirituelle de Veronica Mars & Ragnar (Vikings).
En ce moment, mon Snack&Chill idéal c'est une pizza et du vin devant Friends.
Marion Le Coq on EmailMarion Le Coq on InstagramMarion Le Coq on Twitter