V-Wars : la sérieuse obsession de la semaine

4 décembre 2019 - 18h22

Ce jeudi 5 décembre, Ian Somerhalder est de retour dans une nouvelle série de vampires, sur Netflix, intitulée V-Wars. Focus sur ce show qui ne ressemble pas (vraiment) à The Vampire Diaries.

 

C’est quoi ?

V-Wars c’est la toute nouvelle série fantastique de Netflix avec Ian Somerhalder dans le rôle phare. L’ancienne star de The Vampire Diaries y interprète un médecin, Luther Swann, qui doit faire face à la propagation d’une épidémie qui transforme les gens en vampires. Au fur et à mesure, la société se retrouve scindée en deux avec d’un côté les humains restants et les vampires souhaitant faire valoir leurs droits. Le tout devient personnel pour le Dr. Swann, étant donné que son meilleur ami, Michael fait partie des contaminés et devient le leader extrêmement dangereux d’un groupe de vampires.

Y’a qui ?

C’est donc Ian Somerhalder qui campe le rôle de Luther Swann, le faisant passer de l’autre côté de la scène puisqu’il est cette fois humain contrairement à son rôle dans The Vampire Diaries. Son meilleur pote, Michael Fayne est interprété par Adrian Holmes (Arrow). On retrouve également Peter Outerbridge (Orphan Black), Laura Vandervoort (Smallville, Bitten), Kyle Breitkopf (The Whispers), Jacky Lai (Shadowhunters) ou encore Kimberly-Sue Murray (Shadowhunters). De plus, le trailer de V-Wars a laissé apercevoir que Nikki Reed (Twilight) jouait le love interest du personnage de Ian Somerhalder.

C’est quand ? C’est où ?

Les 10 épisodes de la saison 1 de V-Wars sortent le jeudi 5 décembre sur Netflix.

C’est un peu comme…

Le point de départ de V-Wars n’est pas s’en rappeler celui de The Strain, la série de Guillermo Del Toro, dans laquelle les passagers d’un avion sont transformés en vampires à la suite d’un contact avec un virus. La série de Netflix ne sera peut-être pas aussi gore que celle de FX, même si le trailer laisse entrevoir que les vampires seront loin d’être des enfants de chœurs et les frissons devraient bien être au rendez-vous.

Par ailleurs, l’idée de voir le monde divisé en deux entre créatures surnaturelles et humains, se battant pour prendre le dessus l’un sur l’autre est une thématique explorer dans la série de la CW iZombie qui s’est terminée au cours de l’année 2019. Si vous aimez les guerres de pouvoir et le surnaturel, vous devriez trouver votre compte avec V-Wars.

Le détail qui change tout

Si V-Wars est vendue comme une série de vampires, le show de Netflix promet d’être bien plus et notamment d’aborder des thèmes actuels comme celui de l’environnement, en tout cas si on en croit les paroles d’Adrian Holmes, l’interprète de Michael Fayne. “La série en elle-même est progressiste et aborde beaucoup de problèmes auxquels nous devons faire face, comme les problèmes environnementaux ou le changement climatique. Le personnage d’Ian est un scientifique qui s’occupe de problématiques qui sont très intéressantes à mettre en lumière. Il est investi dans ce domaine. C’est un beau mélange d’action, de cœur, de recherches et de problématiques environnementales. C’est une série à laquelle les gens pourront s’identifier à plusieurs niveaux”, a dévoilé l’acteur à Digital Spy.

En manque de séries à découvrir ? Voici nos obsessions précédentes :

Servant

Mortel

Dollface

High School Musical : La Comédie Musicale

A la croisée des mondes (His Dark Materials)

 

Marion Le Coq
Journaliste
[email protected]

Je suis la fille spirituelle de Veronica Mars & Ragnar (Vikings).
En ce moment, mon Snack&Chill idéal c'est une pizza et du vin devant Friends.
Marion Le Coq on EmailMarion Le Coq on InstagramMarion Le Coq on Twitter