The Vampire Diaries : pourquoi Ian Somerhalder détestait The Originals

27 juin 2019 - 09h21

Ian Somerhalder était l’invité au Wizard World de Philadelphie et l’acteur de The Vampire Diaries a été interrogé par les fans sur ses goûts en matière de personnages dans l’univers de la série. Il a avoué qu’il n’avait pas été très fan de The Originals. Découvrez pourquoi.

 

Ian Somerhalder AKA Damon Salvatore dans The Vampire Diaries a joué la carte de la franchise lors d’un panel à la convention Wizard World Philadelphia. L’acteur a été interrogé sur quel ‘K’ de l’univers TVD il préférait… Klaus, Katherine ou Kai ? Et non sans nostalgie et humour, l’acteur a révélé qu’il n’avait pas été fan de The Originals pour une raison particulière.

Nous avions perdu ces acteurs incroyables

Ian Somerhalder a expliqué :”Ils étaient tous extraordinaires à leur manière. Klaus m’a vraiment saoulé car il est parti pour avoir sa propre série. Grossier. Nous, avec Paul, on était tellement amers à cause de The Originals parce qu’on perdait tous ces acteurs magnifiques. Ils avaient tous de super accents… Joseph Morgan était un acteur incroyablement magnifique“. Effectivement, Ian Somerhalder semble avoir eu beaucoup de peine de perdre ses potes de tournage.

The Originals a très bien fonctionné puisque le show a eu 5 saisons avant de s’arrêter l’été 2018. Legacies a pris le relais et amorce sa saison 2 très bientôt, en octobre 2019. Une plongée dans l’univers Mikkaelson qui continue de ravir les fans de l’univers TVD. En tout cas, on sait que les acteurs continuent de se voir occasionnellement, alors que tous ont leurs propres séries et projets. Paul Wesley reviendra pour la saison 2 de Tell me a story et Ian Somerhalder combattra (oui combattra) des vampires dans V-Wars pour Netflix.

 

La rédaction Serieously
Accro aux séries TV
contact@serieously.com

Je suis l'Enfant spirituel d'une connexion wifi & d'un Home Cinema.
En ce moment, mon Snack&Chill idéal c'est des mezzes libanais devant Euphoria.
La rédaction Serieously on EmailLa rédaction Serieously on FacebookLa rédaction Serieously on InstagramLa rédaction Serieously on TwitterLa rédaction Serieously on Youtube