You : les 7 choses que l’on a faites une fois la série finie

Janvier 17, 2019, 3:39

Les sériephiles sont encore et toujours obsédés par You, le show Netflix qui a rendu 85% de la planète séries parano comme tout. Voici 10 choses que l’on a faites directement après notre binge-watching, histoire de ne pas finir comme Beck et compagnie.

#1. Accrocher des rideaux à ses fenêtres

On n’est jamais trop prudent dans le pays de la paranoïa. Le premier réflexe post-You était de contempler nos fenêtres et se dire : tiens, tiens, tiens, est-ce que depuis tout ce temps, un psycho me regarde vivre ma petite vie comme si de rien n’était alors que lui se fait des fanfic à gogo dans la tête ? Maybe. Du coup, go chez Ikea s’acheter des petits rideaux tout mignons et BIEN opaques pour garder sa petite intimité au chaud. Loin des regards Goldbergiens.

#2. Méthode radicale : changer d’amis

Il n’y a pas QUE Joe Goldberg comme problème dans You, bien qu’il soit aussi important que le nez au milieu de la figure. Il y a les amis de Beck, du coup, POURQUOI NE PAS CHANGER D’AMIS ? Hop hop hop, on supprime tout ça, après tout ça fera jamais que 10 ans que tu connais tes amis, on va s’en remettre ? Allez hop, eux aussi les petits toxiques, à la benne. Bon résultat, t’es un peu tout seul et pas sûr que ta parano aille mieux après ça. Mais y’a pas de petites économies quand on est parano.

#3. Filtrer les messages sur Messenger

Effectivement dans You, les raisons de devenir particulièrement parano et traumatisé résident quand même dans les réseaux sociaux. C’est pourquoi il est temps de filtrer TOUS les messages classés dans « autres » sur Messenger, histoire d’être certain(e) qu’aucun stalker n’aurait tenté d’entrer en contact avec nous ces derniers mois…

#4. Scanner aux yeux laser toutes les personnes mignonnes à casquette

Oui, Joe est un grand maboule à casquette, ce qui a relativement remis en question notre rapport aux personnes portant des casquettes. TOUTES CES PERSONNES vous veulent peut être du mal, donc dès que vous apercevez une personne plutôt canon avec une casquette qui vous jette un regard oblique, il est potentiellement dangereux.

#5. Regarder deux fois dans les yeux quelqu’un qui connaît un peu trop ta vie

« J’avais adoré ta robe, celle de ton anniversaire de 2001 postée sur Facebook« , « Donc ton frère va dans ce cinéma depuis combien de temps ?« , « moi aussi je suis A+, coïncidence, je ne crois pas ?« , « Moi aussi j’aime le latte coco macha avocat mousseux en Tall et mon prénom est Céline« . Cette personne vous connaît trop bien, mais ce n’est pas forcément une bonne chose.

#6. Faire une opération commando dans une librairie

Forcément on a changé notre regard sur ces endroits paisibles que sont les librairies, bibliothèques et autres lieux de culture. Puisque You nous a prouvé que cela pouvait être également un repaire à psychopathes où l’on range des gens entre deux tomes de Guerre et Paix. Dès qu’on empruntera un livre, on s’assurera que la personne qui s’occupe du lieu ne cache pas de marteau ou construit un bunker en verre derrière les stocks.

#7. Essayer de rappeler un(e) pote que l’on n’a pas revu depuis longtemps

Un(e) ami(e) a dit il y a quelques temps qu’il/elle préférait partir à l’étranger pour ‘réfléchir’. C’est cela oui. Passe au crible tous ses derniers posts Insta, envoie quelques messages, peut être que ton pote n’est pas à l’étranger mais court un grand danger…

Ah mince, tu es devenu(e) stalker toi-même. Dommage.

Hannah Benayoun
Journaliste
Fille spirituelle de Leslie Knope dans Parks and Recreation et de Thomas Shelby des Peaky Blinders.
Let them binge parfait: regarder Friends avec une girafe, mais clairement je ne l'ai jamais fait.