Emmy Awards 2019 : découvrez les moments forts de la cérémonie et le palmarès

Publié le 23 septembre 2019 - 09h06

La 71ème cérémonie des Emmy Awards a eu lieu au Microsoft Theater à Los Angeles, et la soirée a été rythmée par des événements forts, historiques et émouvants. Retour sur ce qui a marqué cette édition 2019.

Une cérémonie sans hôte

Pour la quatrième fois, aucun hôte n’a présenté les Emmy Awards. Ni Jimmy Kimmel, ni Andy Samberg ou encore Stephen Colbert, pour les plus récents, n’étaient là pour animer la soirée. Malgré tout, le lancement de la cérémonie s’est fait dans la joie et dans l’humour, avec notamment Anthony Anderson (Black-ish), Bryan Cranston (Breaking Bad) et même Homer Simpson. Comme chaque année, de nombreuses personnalités du petit-écran se sont ensuite succédés pour remettre les prix aux vainqueurs de la soirée.

La sensation Fleabag

L’une des grandes gagnantes des Emmy Awards 2019 a été Phoebe Waller-Bridge, avec sa série Fleabag. La saison 2 a été un véritable succès critique et public, et la cérémonie l’a bien récompensée. Au total, 3 prix ont été donnés au programme britannique : Meilleure comédie, Meilleur scénario pour une comédie, Meilleure réalisation pour une comédie, et Meilleure actrice dans une comédie pour Phoebe Waller-Bridge. 4 trophées pour 6 nominations, c’est ce qu’on appelle une soirée réussie.

Un premier prix historique

Billy Porter a remporté l’Emmy Award du meilleur acteur dans une série dramatique, pour son rôle de Pray Tell dans Pose. Une victoire bien plus importante qu’il n’y paraît : il s’agit du premier acteur noir et homosexuel à gagner ce prix, dans toute l’histoire des Emmy Awards. L’acteur est monté sur scène pour récupéré son trophée, et a ponctué son discours par une citation de James Baldwin : « Il m’a fallu beaucoup d’années pour vomir toutes les saletés qu’on m’avait enseignées sur moi-même, et auxquelles je croyais à moitié, avant de pouvoir arpenter cette terre comme si j’y étais autorisé’.

Des discours politiques

Dans une Amérique où les minorités se voient refuser de plus en plus de droits, où la politique de Donald Trump est répressive, des voix s’élèvent et se sont élevées à l’occasion des Emmy Awards 2019. Patricia Arquette a remporté le prix de la meilleure actrice dans une mini-série pour son rôle dans The Act, et a profité de son passage sur scène pour rendre hommage à sa sœur : « Dans mon cœur, je suis tellement triste d’avoir perdu ma sœur Alexis. Les personnes transgenres sont toujours persécutées et je suis en deuil tous les jours de ma vie, Alexis, et je serai à tes côtés pour le reste de ma vie, jusqu’à ce que nous changions le monde afin que les personnes transsexuelles ne soient plus persécutées. Et donnez-leur des emplois, ce sont des êtres humains, donnons-leur des emplois et éliminons ce parti pris que nous avons partout. » a déclaré l’actrice, alors que Laverne Cox, actrice trans, agitait le drapeau LGBT dans le public.

De son côté, Michelle Williams, aussi lauréate pour son rôle dans Fosse/Verdon, s’est exprimée sur les inégalités de salaire entre les hommes et les femmes : « La prochaine fois qu’une femme, et en particulier une femme de couleur – parce qu’elle ne gagne que  52 centimes par dollar par rapport à son homologue blanc et masculin – vous dit ce dont elle a besoin pour faire son travail, écoutez-la« .

Le palmarès

Meilleure série dramatique
Better Call Saul
Bodyguard
Game of Thrones
Killing Eve
Ozark
Pose
Succession

Meilleur acteur dans une série dramatique
Jason Bateman (Ozark)
Sterling K. Brown (This Is Us)
Kit Harington (Game of Thrones)
Bob Odenkirk (Better Call Saul)
Billy Porter (Pose)
Milo Ventimiglia (This Is Us)

Meilleure actrice dans une série dramatique
Emilia Clarke (Game of Thrones)
Jodie Comer (Killing Eve)
Viola Davis (How to Get Away with Murder)
Laura Linney (Ozark)
Mandy Moore (This Is Us)
Sandra Oh (Killing Eve)
Robin Wright (House of Cards)

Meilleur second rôle masculin dans une série dramatique
Jonathan Banks (Better Call Saul)
Giancarlo Esposito (Better Call Saul)
Alfie Allen (Game of Thrones)
Nikolaj Coster-Waldau (Game of Thrones)
Peter Dinklage (Game of Thrones)
Michael Kelly (House of Cards)
Chris Sullivan (This Is Us)

Meilleure second rôle féminin dans une série dramatique
Lena Headey (Game of Thrones)
Sophie Turner (Game of Thrones)
Maisie Williams (Game of Thrones)
Gwnedoline Christie (Game of Thrones)
Fiona Shaw (Killing Eve)
Julia Garner (Ozark)

Meilleure réalisation
Game of Thrones (The Iron Throne) réalisé par David Benioff and D. B. Weiss
Game of Thrones (The Last of the Starks) réalisé par David Nutter
Game of Thrones (The Long Night) réalisé par Miguel Sapochnik
The Handmaid’s Tale (Holly) réalisé par Daina Reid
Killing Eve (Desperate Times) réalisé par Lisa Brühlmann
Ozark (Reparations) réalisé par Jason Bateman
Succession (Celebration) réalisé par Adam McKay

Meilleur scénario
Better Call Saul (Winner) écrit par Peter Gould et Thomas Schnauz
Bodyguard (Episode 1) écrit par Jed Mercurio
Game of Thrones (The Iron Throne) écrit par David Benioff et D. B. Weiss
The Handmaid’s Tale (Holly) écrit par Bruce Miller et Kira Snyder
Killing Eve (Nice and Neat) écrit par Emerald Fennell
Succession (Nobody Is Ever Missing) écrit par Jesse Armstrong

Meilleure comédie
Barry
Fleabag
The Good Place
The Marvelous Mrs. Maisel
Russian Doll
Schitt’s Creek
Veep

Meilleur acteur dans une comédie
Anthony Anderson (Black-ish)
Don Cheadle (Black Monday)
Ted Danson (The Good Place)
Michael Douglas (The Kominsky Method)
Bill Hader (Barry)
Eugene Levy (Schitt’s Creek)

Meilleure actrice dans une comédie
Christina Applegate (Dead to Me)
Rachel Brosnahan (The Marvelous Mrs. Maisel)
Julia Louis-Dreyfus (Veep)
Natasha Lyonne (Russian Doll)
Catherine O’Hara (Schitt’s Creek)
Phoebe Waller-Bridge (Fleabag)

Meilleur second rôle masculin dans une comédie
Alan Arkin (The Kominsky Method)
Anthony Carrigan (Barry)
Tony Hale (Veep)
Stephen Root (Barry)
Tony Shalhoub (The Marvelous Mrs. Maisel)
Henry Winkler (Barry)

Meilleur second rôle féminin dans une comédie
Anna Chlumsky (Veep)
Alex Borstein (The Marvelous Mrs. Maisel)
Olivia Colman (Fleabag)
Betty Gilpin (GLOW)
Sarah Goldberg (Barry)
Marin Hinkle (The Marvelous Mrs. Maisel)
Kate McKinnon (Saturday Night Live)

Meilleure réalisation pour une comédie
Barry (The Audition) réalisé par Alec Berg
Barry (Ronny/Lily), réalisé par Bill Hader
The Big Bang Theory (The Stockholm Syndrome) réalisé par Mark Cendrowsk
Fleabag (Episode 1) réalisé par Harry Bradbeer
The Marvelous Mrs. Maisel (All Alone) réalisé par Amy Sherman-Palladino
The Marvelous Mrs. Maisel (We’re Going to the Catskills!) réalisé par Daniel Palladino

Meilleur scénario pour une comédie
Barry (Ronny/Lily) écrit par Alec Berg and Bill Hader
Fleabag (Episode 1) écrit par Phoebe Waller-Bridge
The Good Place (Janet(s)) écrit par Josh Siegal et Dylan Morgan
PEN15 (Anna Ishii-Peters) écrit par Maya Erskine, Anna Konkle et Stacy Osei-Kuffour
Russian Doll (Nothing in This World Is Easy) écrit par Natasha Lyonne, Leslye Headland et Amy Poehler
Russian Doll (A Warm Body) écrit par Allison Silverman
Veep (Veep) écrit par David Mandel

Meilleure mini-série
Chernobyl
Escape at Dannemora
Fosse/Verdon
Sharp Objects
When They See Us

Meilleur acteur dans une mini-série
Mahershala Ali (True Detective)
Benicio del Toro (Escape at Dannemora)
Hugh Grant (A Very English Scandal)
Jared Harris (Chernobyl)
Jharrel Jerome (When They See Us)
Sam Rockwell (Fosse/Verdon)

Meilleure actrice dans une mini-série
Amy Adams (Sharp Objects)
Patricia Arquette (Escape at Dannemora)
Aunjanue Ellis (When They See Us)
Joey King (The Act)
Niecy Nash (When They See Us)
Michelle Williams (Fosse/Verdon)

Meilleur second rôle masculin dans une mini-série
Asante Blackk (When They See Us)
Paul Dano (Escape at Dannemora)
John Leguizamo (When They See Us)
Stellan Skarsgård (Chernobyl)
Ben Whishaw (A Very English Scandal)
Michael K. Williams (When They See Us)

Meilleure second rôle féminin dans une mini-série
Patricia Arquette (The Act)
Marsha Stephanie (When They See Us)
Patricia Clarkson (Sharp Objects)
Vera Farmiga (When They See Us)
Margaret Qualley (Fosse/Verdon)
Emily Watson (Chernobyl)

Meilleure réalisation pour une mini-série
Chernobyl réalisé par Johan Renck
Escape at Dannemora réalisé par Ben Stiller
Fosse/Verdon (Glory) réalisé par Jessica Yu
Fosse/Verdon (Who’s Got the Pain) réalisé par Thomas Kail
A Very English Scandal réalisé par Stephen Frears
When They See Us réalisé par Ava DuVernay

Meilleur scénario pour une mini-série
Chernobyl écrit par Craig Mazin
Escape at Dannemora (Part 6) écrit par Brett Johnson, Michael Tolkin et Jerry Stahl
Escape at Dannemora (Part 7) écrit par Brett Johnson and Michael Tolkin
Fosse/Verdon (Providence) écrit par Joel Fields and Steven Levenson
A Very English Scandal écrit par Russell T Davies
When They See Us (Part Four) écrit par Ava DuVernay et Michael Starrbury

Journaliste
romain@serieously.com

Je suis le fils spirituel de J.D. (Scrubs) & Castiel (Supernatural).
En ce moment, mon Snack&Chill idéal c'est pizza chicken/pepperoni extra fromage devant Friends.
Romain Cheyron on EmailRomain Cheyron on InstagramRomain Cheyron on Twitter