Grey’s Anatomy : la saison 17 sera très différente à cause du coronavirus

Publié le 2 octobre 2020 - 09h43

Alors que le lancement de la saison 17 de Grey’s Anatomy aura lieu le 12 novembre à la télévision américaine, de nombreux changements sont à prévoir dans ces nouveaux épisodes à cause des mesures sanitaires imposées par la pandémie de COVID-19.

 

Grey’s Anatomy revient le 12 novembre sur la chaîne de télévision américaine ABC, avec le coup d’envoi de sa 17ème saison inédite. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que ces nouveaux épisodes auront une saveur particulière, pour différentes raisons, à commencer par les mesures sanitaires mises en place suite à la pandémie de coronavirus. Lors d’une interview pour le magazine Variety, la showrunneuse Krista Vernoff révèle que la série ne ressemblera plus à ce qu’on a connu jusque-là.

« Ça change l’atmosphère de Grey’s Anatomy »

Selon la productrice, on ne verra plus l’hôpital du Grey Sloan Memorial plein à craquer de patients et de médecins. « Ça change l’atmosphère de la série ; ça change le rythme de la série. C’est comme ça » confie Krista Vernoff. À côté de ça, des effets caméra sont mis en place afin de donner l’illusion que les gens sont plus proches qu’ils ne le sont en réalité du fait de la distanciation sociale.

Le coronavirus jouera également un rôle de premier plan dans l’intrigue de ces nouveaux épisodes puisqu’à l’instar d’autres séries médicales comme Good Doctor et The Resident, Grey’s Anatomy traitera de la pandémie. Et pourtant, la showrunneuse n’était pas trop pour au départ. Lors de la réunion des scénaristes via Zoom en juin dernier, Krista Vernoff se souvient avoir dit : « Je pense que les gens en ont marre du COVID et qu’ils regardent notre série pour se détendre ».

« Nous devons raconter cette histoire »

Mais la co-productrice exécutive Lynne E. Litt n’était pas d’accord avec elle et a alors expliqué l’importance de parler du sujet car « c’est le plus gros récit médical de nos vies ». Un discours appuyé par Naser Alazari, un médecin travaillant sur la série et mobilisé lors de la pandémie, qui a à son tour déclaré : « C’est le plus gros récit médical de notre vie, et ça change la médecine à titre définitif. Et nous devons raconter cette histoire ». Krista Vernoff a finalement accepté.

On sait encore peu de choses sur la façon dont Grey’s Anatomy parlera du coronavirus, si ce n’est que la saison 17 démarrera en pleine pandémie déjà. À suivre.

Journaliste
eliott@serieously.com

Je suis le fils spirituel d'Alicia Florrick (The Good Wife) & Jerry Seinfeld.
En ce moment, mon Snack&Chill idéal c'est des churros devant Ugly Betty.
Eliott Azoulai on EmailEliott Azoulai on Twitter