L’Arme Fatale : Clayne Crawford donne enfin sa version des faits et se lâche sur son licenciement

29 août 2018 - 16h34

Invité d’un podcast américain, Clayne Crawford s’est exprimé pour la première fois depuis son départ forcé de L’Arme Fatale. L’acteur donne sa version des événements, et ne veut pas passer pour le méchant de l’histoire.

Alors que la saison 3 de L’Arme Fatale débarque dans quelques semaines aux Etats-Unis, avec un tout nouveau partenaire pour Damon Wayans, Clayne Crawford s’est enfin confié sur son départ de la série au printemps dernier dans le podcast américain Drinkin’Bros. Aujourd’hui encore, l’acteur ne comprend pas pourquoi il a dû partir, et règle quelque peu ses comptes.

Il explique : « C’est un peu différent lorsque vous remplacez Becky ou la mère du Prince de Bel Air. Là, c’est comme si vous remplaciez le Prince de Bel Air et le public se dirait : ‘mais on regarde quoi du coup là ?’ C’est pour ça que je ne pensais pas que c’était possible en fait. Je ne pensais vraiment pas qu’ils allaient se débarrasser de moi. Ou s’ils le faisaient, je croyais qu’ils allaient me prévenir au moins. On serait allé boire un coup et ils m’auraient dit : ‘Tu ne reviendras pas. On a le sentiment que c’est plus la série de Damon Wayans et les gens ne t’aiment pas. Alors, retournes en Alabama et merci d’être venu‘ ».

« C’est un putain d’énorme mensonge »

En juin dernier, Variety a dévoilé des extraits audio des problèmes de comportements de Clayne Crawford sur le tournage de L’Arme Fatale, et l’acteur dit ne pas être vraiment surpris : « Je savais qu’ils allaient sortir ces cassettes parce qu’ils me faisaient chanter avec depuis des mois et des mois et des mois. Durant toute la deuxième saison. Et j’ai encore les sms et messages vocaux de personnes qui me disent : ‘Évidemment, tu n’es pas le problème, mais tu dois prendre sur toi, parce que tu sais qu’ils vont utiliser ces cassettes contre toi !' ».

Le comédien est notamment revenu sur l’incident décrit où il aurait crier sur des enfants qui s’amusaient dans une piscine, et évoque un « putain d’énorme mensonge ». D’après lui, il n’y avait ni piscine, ni enfant, et il aurait crié sur l’assistant du réalisateur dont le travail était de garder le lieu calme, ajoutant qu’après 8h de travail sur une même scène, tout le monde était fatigué.

« c’est mon image qu’ils utilisent pour promouvoir leur putain de série ! »

Clayne Crawford reproche aussi de n’avoir eu aucun soutien de la part de ses supérieurs. Alors même qu’il a été lavé de tout soupçon concernant la blessure de Damon Wayans, reçue à la tête par un projectile lors d’une scène de la saison 2 qu’il réalisait. Ce dernier avait ensuite refusé de tourner les scènes d’action que pouvaient diriger son collaborateur d’alors. Mais alors pourquoi parler maintenant ? « La seule raison pour laquelle je parle, c’est parce que depuis le mois d’août et chaque fois qu’ils parlent de la série, c’est mon image, mon nom, qu’ils utilisent pour promouvoir leur putain de série ! » Conclut-il.

Romain Cheyron
Journaliste
Fils spirituel de JD de Scrubs et Castiel de Supernatural
Let Them Binge parfait : Friends, avec plein de pizzas, et quelques amis
Romain Cheyron on InstagramRomain Cheyron on Twitter