Parlez-vous français ? 10 séries qui font référence à la France

2 février 2018 - 11h12

Les séries américaines aiment bien nous faire des petits coups de coude depuis quelques années maintenant, plus ou moins subtilement et plus ou moins gentiment… Ces clins d’oeil à la France, c’est par ici.

Dès la saison 1 de la série, épisode 11, Bart est envoyé en échange scolaire en France, à « Château Maison » pour aider deux vignerons (César et Ugolin, références à Marcel Pagnol). Rien ne se passe comme prévu et Bart est quasiment réduit à l’état de serviteur par les deux français. Joli portrait de chez nous ! Les Simpson est d’ailleurs la série qui possède le plus de références à l’hexagone à travers toutes ses saisons… Références plus ou moins sympa !

Le Prince de Bel Air

Will et Carlton draguent dans un bar de l’épisode 22 de la saison 2 et jettent leur dévolu sur deux « françaises ». Les guillemets sont nécessaires car il ne faut pas plus de deux secondes pour comprendre que ce sont deux américaines qui baragouinent en français…

Friends

« Je m’appelle Claude », « J’y découp Plaw ». « Je m’appelle Claude », « Jetépline Lou ». Dès que l’on pense à la France dans nos séries, on ne peut que se repasser en boucle ce cher Joey, ne faisant absolument aucun effort pour apprendre ses trois phrases de texte en français pour son audition. Rien ne vaut une Phoebe désespérée face à un Joey aussi mauvais. Et c’est encore meilleur quand on est soi-même français…

Malcolm

Dans l’épisode Watching the Baby, Dewey défie Lois et s’aventure dans le placard de ses parents avec Jamie. Il y découvre « la richesse cachée » de ses parents et notamment une photo souvenir de Lois et Hal posant fièrement devant la Tour Eiffel avec un inscrit « souvenir de Paris ».

Newport Beach

Taylor, la nouvelle conquête excentrique de Ryan évoque souvent dans la saison 4 ce cher Henri-Michel de Maumarot (on doute de l’authenticité de ce nom), auteur français à col roulé qui part la rejoindre à Newport pour la reconquérir après un divorce (et un bouquin érotique sur leur relation). Taylor ne tardera pas à choisir Ryan et ses fêlures de Californien, loin de ce mangeur de baguettes d’ Henri-Michel.

LOST

Dans l’épisode 12 de la saison 1, Shannon autour du feu commence à entonner les paroles de La Mer, chanson de Charles Trenet que l’on retrouve également au générique du Monde de Nemo. Parmi les multiples théories entourant l’utilisation de cette chanson dans LOST, certains évoquent Danielle Rousseau qui est emprisonnée sur l’île depuis des années et qui écrit dans ses notes les paroles de cette chanson. D’autres y voient cette référence directe à Nemo, poisson perdu qui tente de retrouver son chemin, en partant de Sidney, comme les disparus. À voir.

Modern Family

Phil et Claire se décident à partir à Paris en pleine semaine et à la dernière minute grâce aux plans de Phil sur le net. Après avoir convaincu Claire de faire sa valise pour s’envoler le lendemain à Paris pour vivre des vrais moments français selon Phil : « Baguettes baking…mimes miming…skunks in love. » ils bataillent pour rester éveillés avant leur vol et se gavent de café. Évidemment, aucun d’eux n’y arrivera et Claire s’endormira dans la rue sur un matelas plein de puces… Les Dunphy quoi.

Les Tudor

C’est probablement l’une des séries où les références directes à la France sont les plus réussies. Dans la saison 1, Henry VIII doit rendre visite à son rival direct, François Ier pour signer un traité de paix. François Ier est montré comme un homme élégant, puissant, raffiné, ça change quoi. Mais dans la vraie vie, aucun des deux n’étaient vraiment beaux gosses…

Pretty Little Liars

À la toute fin de la série, on atterrit en France dans un décor bien carton-pâte avec accordéon et une fausse boulangerie. Toujours plus, pour bien nous montrer que Mona est BIEN en France, elle travaille dans ce qui pourrait être un magasin de poupées et parle un français totalement phonétique. Lorsqu’elle se rend à la cave de sa boutique, on découvre que Mary et Alex  y sont enfermées… Scène couronnée d’un accordéon qui part complètement dans les aigus, un suspens bien français bien sûr.

Nip/Tuck

Quoi de plus classe que de se payer la plus frenchy des références en guest, à savoir Catherine Deneuve ? La série Nip/Tuck s’était payé ce luxe pour sa saison 4, en offrant un rôle un peu trash à l’actrice, comme la série avait l’habitude de faire. Ryan Murphy avait d’ailleurs sorti 40 000 dollars pour payer Deneuve et lui a écrit le rôle d’une veuve qui souhaite injecter les cendres de son mari dans ses prothèses mammaires. Voilà voilà.

La rédaction Serieously