Stranger Things : après avoir été harcelée, Millie Bobby Brown se confie

26 novembre 2019 - 16h27

Ambassadrice de l’UNICEF, Millie Bobby Brown a donné un discours vibrant sur le harcèlement scolaire et en ligne. Victime elle même d’insultes et de menaces.

En 2018, Millie Bobby Brown a effacé son compte Twitter suite au harcèlement et à l’enchaînement d’insultes dont elle a été victime. Aujourd’hui, son compte n’est toujours pas réactivé. Le 20 novembre dernier, la jeune star de Stranger Things donnait un long discours dans le cadre de l’UNICEF, dont elle est l’une des ambassadrices, dans lequel elle a évoqué le harcèlement.

« Aujourd’hui, je veux parler d’un problème qui me touche personnellement, quelque chose qui passe souvent sous les radars mais cause de vraies souffrances : le harcèlement. J’ai été plutôt chanceuse au cours de ma vie, je ne prends rien pour acquis, mais je sais aussi ce que c’est d’être vulnérable. A l’école, j’ai été harcelée par un groupe de jeunes, je me rappelle avoir été sans défense. L’école était un endroit sûr pour moi, et cette sûreté a disparu, je ne savais plus en qui je pouvais avoir confiance » a-t-elle d’abord confié.

« les réseaux sociaux ne doivent pas nécessairement être un lieu de peur, d’intimidation et de harcèlement »

De cette confession, elle ajoute aussi ses problèmes avec les trolls d’internet : « ça m’est arrivé, comme pour des millions de jeunes filles à travers le monde. C’est un sentiment terrifiant de regarder son téléphone et de voir des messages haineux et insultants de gens, et même des menaces. Ils sont anonymes et veulent gagner du pouvoir en l’enlevant aux autres, les faire se sentir effrayés et sans défense. Comme je l’ai été« .

Et de continuer : « j’ai eu de la chance. Avec l’aide de mes amis, de ma famille et des personnes de mon entourage, j’ai pu surmonter ces obstacles et reprendre le pouvoir. Mais des millions d’enfants ne sont pas aussi chanceux. Ils luttent toujours dans l’obscurité. L’intimidation et les menaces en ligne ne sont jamais inoffensives, ne sont pas que des mots. Cela met la santé mentale des enfants en danger. Cela crée du stress et, dans les cas les plus extrêmes, une automutilation, une maladie et même un suicide. »

C’est dans un message d’espoir qu’elle conclut son discours : « je suis convaincue que les réseaux sociaux ne doivent pas nécessairement être un lieu de peur, d’intimidation et de harcèlement. Ils peuvent rapprocher les gens. Ils peuvent être un lieu d’amour et de soutien« . En espérant que les mots de la star de Stranger Things aient suffisamment touché pour permettre un changement profond.

Romain Cheyron
Journaliste
romain@serieously.com

Je suis le fils spirituel de J.D. (Scrubs) & Castiel (Supernatural).
En ce moment, mon Snack&Chill idéal c'est pizza chicken/pepperoni extra fromage devant Friends.
Romain Cheyron on EmailRomain Cheyron on InstagramRomain Cheyron on Twitter