Top 12 des personnages de séries qui nous ont fait le plus pleurer

Parfois on se demande si les scénaristes de séries ne prennent pas un malin plaisir à nous faire pleurer. La preuve avec ces 12 personnages.

Jack PearsonThis Is Us

On ne va pas se mentir, la raison première pour laquelle on pleure devant This Is Us est Jack Pearson. Entre toutes ses scènes ultra touchantes avec Rebecca, celles avec ses enfants mais aussi tous ces moments où il lutte contre ses démons, Jack nous a énormément émus. Et puis si on ajoute à cela sa mort tragique… *cours chercher des mouchoirs*.

Pacey Witter – Dawson

Bien que la série porte le nom de Dawson, le personnage interprété par James Van Der Beek est loin d’être le préféré des fans. Avec son côté outsider mais aussi défendeur des opprimés, Pacey a su nous émouvoir en nous montrant une autre facette de sa personnalité. Sa situation familiale nous a également beaucoup touché, ainsi que ce constant sentiment d’infériorité qu’il éprouve à l’égard de tous les autres personnages.

Brooke Davis – Les Frères Scott

Brooke Davis est un personnage un peu dans la même veine de Pacey Witter, qui cache derrière une apparente extrême confiance en elle, une véritable vulnérabilité. Si au départ on peut penser qu’il s’agit d’une adolescente superficielle et d’une fille facile, on découvre peu à peu qu’elle n’a pas une vie de famille toute rose – avec des parents absents – et qu’elle est loin d’avoir confiance en elle. Entre ses ruptures avec Lucas, ses disputes avec Peyton, ses moments de doute ou toutes les tragédies qu’il lui arrive au cours de la série, autant dire qu’elle nous en a fait verser des larmes.

Hannah Baker – 13 Reasons Why

Inutile de lister ici toutes les horreurs qu’elle a subies et qui nous ont vraiment fait sortir les mouchoirs. D’ailleurs, elle est loin d’être la seule à nous avoir fait pleurer notamment dans la saison 2, où ce sont plutôt Alex et Jessica qui remportent la palme.

Fiona Gallagher – Shameless US

Shameless US n’est pas seulement une série drôle avec des scènes trash et des personnages un peu déjantés. Non. C’est aussi un show qui aborde des sujets difficiles et qui n’hésite pas à nous briser le cœur en deux secondes. On ne compte plus les fois où on a partagé les peines de Fiona comme si c’était les nôtres. On ne comprend toujours pas pourquoi Emmy Rossum n’a toujours pas été nommée pour un Emmy… #UnEmmypourEmmy

Meredith Grey – Grey’s Anatomy

La pauvre Meredith Grey a vécu tragédie après tragédie au cours des 14 saisons de Grey’s Anatomy et en tant que fervents téléspectateurs on a pleuré avec elle. Il faut dire que c’est dur de rester de marbre quand elle demande à Derek de la choisir, ou que sa mère lui dit qu’elle n’est « qu’ordinaire », quand Derek se fait tirer dessus, quand il meurt… Bref, Shonda Rhimes sait exactement comment nous faire pleurer et elle a souvent utilisé Meredith pour le faire.

Claire et Jamie FraserOutlander

Les deux héros d’Outlander n’ont pas eu une vie simple pendant les trois premières saisons de la série, bien au contraire. Et autant dire que leurs péripéties sont loin de nous avoir laissé de marbre. C’est notamment toutes les répercussions liées à leur séparation – et la séparation elle-même – qui nous ont le plus touchés. Difficile de passer les premiers épisodes de la saison 3 sans chialer.

Buffy Summers – Buffy contre les vampires

Quand on est chargé de protéger le monde à l’âge de 16 ans, forcément rien n’est simple. Si on associe ces problèmes de Tueuse à ceux d’une adolescente, Buffy n’a pas été épargnée – et nous non plus. Entre la transformation d’Angel, le rejet de sa mère, son départ à la fin de la saison 2, la mort de sa mère, puis la sienne, on en passe et des meilleures, la série auraient pu être sponsorisée par Kleenex.

Coach Taylor – Friday Night Lights

Difficile de ne pas avoir la larme à l’œil à chacun de ses discours d’encouragement du Coach Taylor pour son équipe. Le personnage de Friday Night Lights reste une véritable inspiration et il a toujours su bien comprendre ses joueurs. Autant dire qu’on n’avait pas franchement les « clear eyes » quand il parlait !

Callie Adams Foster – The Fosters

On a forcément eu énormément d’empathie pour Callie à cause de la vie difficile qu’elle a eue et des problèmes auxquels elle a dû faire face. C’est aussi son envie de toujours vouloir aider les autres qui nous a beaucoup touchés dans The Fosters, n’hésitant jamais à se sacrifier ou à utiliser son expérience pour faciliter la vie d’autres personnes.

Cheryl Blossom – Riverdale

Si au départ Cheryl Blossom est présentée comme la mean girl surpême utilisée principalement pour ses punchlines, son rôle évolue réellement vers la fin de la première saison et encore plus dans la seconde. On apprend à découvrir une autre facette de sa personnalité et la scène de son coming-out restera l’une des plus authentiques et touchantes de la série.


Marion Le Coq
Fille spirituelle de Veronica Mars et Ragnar de Vikings.
Let Them Binge parfait : Friends avec du vin et de la pizza avec ma BFF.