Criminal : la sérieuse obsession de la semaine

18 septembre 2019 - 16h30

Cette semaine, on s’intéresse à Criminal, la nouvelle série policière de Netflix pas comme les autres qui vient chambouler les codes.

 

C’est quoi ?

Netflix n’en finit plus de proposer des concepts originaux en terme de séries et le prochain arrive ce vendredi 20 septembre. Il s’agit d’une co-production européenne entre quatre pays : le Royaume-Uni, la France, l’Espagne et l’Allemagne et nous auront alors droit à 12 intrigues différentes – trois pour chaque Etat – alors que nous séjournons à chaque fois 3 épisodes par Etat.

Comme son titre l’indique, Criminal, est une série policière mais, là encore, elle fait dans l’originalité puisque tout va se dérouler dans le confinement de la salle d’interrogatoire, entre la police et les suspects. Au cours de cette première saison, on sera alors mis face à quatre crimes différents et la tension devrait être plus que jamais palpable, alors qu’un véritable jeu du chat et de la souris va se mettre en place.

Y’a qui ?

Le casting de la série est différent à chaque fois que l’intrigue change de pays, un point important pour l’authenticité.

Pour la partie britannique, on retrouve notamment les deux stars David Tennant (Doctor Who) et Hayley Atwell (Agent Carter), mais aussi Nicholas Pinnock (Fortitude), Clare-Hope Ashitey (Seven Seconds) et Katherine Kelly (Mr. Selfridge).

Du côté de la France, il y a Nathalie Baye (Le Petit Lieutenant), Jérémie Renier (Saint Laurent), Sara Giraudeau (Le Bureau des Légendes) ou encore Laurent Lucas (Vernon Subutex) et Anne Azoulay (Le Bureau des Légendes).

En Espagne, ce sont Álvaro Cervantes (Hanna), Emma Suárez (Julieta), Inma Cuesta (3 Mariages de plus), José Ángel Egido (Un, Dos, Tres) et notamment Eduard Fernández (L’Homme aux mille visages) qu’on pourra retrouver.

Et, enfin, pour l’Allemagne, Sylvester Groth (Inglorious Basterds), Florence Kasumba (Captain America : Civil War), Christian Berkel (Inglorious Basterds), Nina Hoss (Homeland) ou encore Peter Kurth (Good Bye Lenin !) sont au casting.

C’est quand ? C’est où ?

La série d’anthologie Criminal sort le 20 septembre prochain sur Netflix. 12 épisodes composent la saison 1, à raison de 3 par pays : Royaume-Uni, France, Espagne et Allemagne. Chacun d’entre eux devraient durer environ 45 minutes.

C’est un peu comme…

Criminal se veut digne héritière de la série phare des procedurals : New York : Police Judiciaire, notamment avec la recette un épisode = une enquête. Les sériephiles friands de séries policières devraient alors trouver leur bonheur avec cette nouveauté Netflix, même si Criminal offre un point de vue différent en choisissant de ne pas trop exporter son intrigue au-delà des confins de la salle d’interrogatoire. Mais tout comme pour New York : Police Judiciaire, parfois l’affaire en cours en connaît pas de vraie résolution…

Par ailleurs, Criminal a un côté plus moderne qui notamment rappeler la saison 1 de Mindhunter où l’intrigue est essentiellement basée sur l’échange entre la police et le suspect/coupable. Une ambiance plus intime, en apparence plus calme mais où la tension se développe peu à peu. Si dans Mindhunter ce sont les études des tueurs en série et la création du profilage qui est mise en avant, dans Criminal on étudie le système judiciaire.

Le détail qui change tout

Autant sur son format que sur son intrigue, Criminal propose des concepts originaux et inventifs qui s’annoncent particulièrement intéressants à découvrir. Là où la série policière envahit les écrans, cette série made in Netflix propose un focus sur la salle d’interrogatoire, et donc a priori sur l’humain. C’est là que toute la tension entre le suspect et les inspecteurs de police va se créer et évoluer allant jusqu’à la résolution – ou non – de l’affaire.

Mais ce n’est pas tout, à elle-même Criminal se ressent comme 4 mini-séries, puisque chaque partie offre un décor différent, une nouvelle langue, un nouveau casting et une histoire différente avec tout de même un thème commun : cette fameuse salle d’interrogatoire. On pourra alors observer les différentes méthodes et détails qui changent suivant le pays dans lequel se déroule l’intrigue.

En manque de séries à découvrir ? Voici nos obsessions précédentes :

The I-land

The Spy

Carnival Row

Love Alarm

Why Women Kill

 

Marion Le Coq
Journaliste
[email protected]

Fille spirituelle de - Veronica Mars & Ragnar (Vikings)
Snack&Chill du moment - Friends & pizza & vin
Marion Le Coq on EmailMarion Le Coq on InstagramMarion Le Coq on Twitter