The Big Bang Theory : 5 choses (des débuts) qui nous manquent

10 octobre 2017 - 14h36

The Big Bang Theory vient officiellement de passer la barre des 10 ans à l’antenne. Alors que ça reste l’un des plus gros cartons de la télévision américaine, voici 5 choses que l’on regrette de ne plus voir dans la série.

C’est le 24 septembre 2007 que The Big Bang Theory a fait ses débuts à la télévision américaine, sur le network CBS. 10 ans après, la série continue d’être l’une des plus regardées outre-Atlantique, le lancement de sa onzième saison ayant réuni 17,65 millions de téléspectateurs il y a deux semaines. Malgré son incroyable succès à travers le monde, certains éléments clés des premières saisons ont peu à peu disparu, à notre grand regret. Focus sur 5 choses qui nous manquent dans la série.

L’arrivée de nouveaux personnages

Au fil du temps, la petite bande d’amis (originellement composée de Sheldon, Leonard, Howard et Raj) s’est considérablement agrandie, avec l’ajout de personnages féminins (Penny, Bernadette et Amy) devenus aujourd’hui indispensables. Et si les fans prennent toujours du plaisir à voir évoluer ces personnages, on ne peut s’empêcher de regretter l’époque où les scénaristes introduisaient de nouveaux protagonistes (le bébé d’Howard et Bernadette ne compte pas), histoire de renouveler l’intrigue. Malgré plusieurs tentatives pour trouver une petite amie à Raj (Lucy, Emily, Claire), aucune ne s’est avérée concluante. Ne perdons pas espoir : Phoebe a bien rencontré Mike dans l’avant-dernière saison de Friends.

Les « confrontations » entre Sheldon et Penny

Pendant des années (traduisez : avant l’arrivée d’Amy), Sheldon et Penny formaient le duo le plus hilarant de The Big Bang Theory. La rencontre entre leurs univers respectifs radicalement opposés a immédiatement plu aux téléspectateurs et nous a offert des scènes priceless. Alors, pourquoi ne plus faire interagir leurs personnages aussi souvent qu’avant ?

Les visites impromptues des parents (surtout la mère de Leonard)

De nombreux personnages (secondaires) ont défilé dans l’appartement de Sheldon et Leonard, mais Beverly Hofstadter a laissé un souvenir mémorable aux fans. Psychorigide, brutalement honnête, la mère de Leonard ressemble, sur beaucoup de points, à Sheldon. À l’inverse, Leonard aurait bien aimé une maman comme celle de Sheldon. Avec le temps, leurs personnages, interprétés avec brio par Christine Baranski (The Good Wife) et Laurie Metcalf (Desperate Housewives), se font de plus en plus rares. Ce qui est dommage, quand on connaît le potentiel comique qu’elles apportent à la série.

Les épisodes à thème

Que serait une saison de Friends sans son épisode spécial Thanksgiving ? Ou une saison de Modern Family sans un épisode d’Halloween ? The Big Bang Theory nous a elle aussi offert des épisodes à thème absolument géniaux… mais sans doute trop peu. Les fêtes américaines étant une source infinie d’inspiration pour les scénaristes, ce serait cool que l’on voit plus souvent Sheldon, Amy & co fêter Halloween, Thanksgiving ou Noël.

Penny qui tente de percer comme actrice

C’est sans doute l’un des mystères qui hante le plus les fans hardcore de The Big Bang Theory : Penny deviendra-t-elle célèbre ? Alors oui, sa reconversion professionnelle en saison 8 est finalement assez logique et réaliste (sachant qu’elle ne se débrouillait pas très bien comme serveuse), mais on aimerait quand même la voir galérer à nouveau pour percer comme actrice, son rêve ultime.

Eliott Azoulai
Fils spirituel de Alicia Florrick (The Good Wife) & Jerry Seinfeld (Seinfeld).
Let Them Binge parfait : Ugly Betty, avec des churros et mon chien.
Eliott Azoulai on Twitter