10 séries qui prouvent que la vraie vie commence à 30 ans

Publié le 25 janvier 2018 - 10h05

Dix séries qui vont vous faire changer d’avis sur la trentaine (ou pas).

New Girl

Même si l’équation bande de potes + coloc est pas très « new » dans l’histoire des séries, New Girl se démarque en se centrant sur l’évolution de Jess, parmi ses colocs. On reste d’abord accroché par l’évolution d’une jeune femme qui approche les 30 ans et qui a déjà vécu une grosse rupture, à l’inverse des séries des années 90, où l’on bataille à ses 30 ans pour trouver une première relation stable. New Girl propose d’inverser les codes et l’intrigue avec une héroïne qui se décide de se mettre en coloc avec des mecs qui l’aident naturellement à se reconstruire tranquillou. On dit yes.

Master of None

Dev, acteur-qui-galère-mais-pas-trop vit dans le New-York d’aujourd’hui, celui qui concentre des gens que l’on qualifie de « millenials » et de « foodies« , qui instagrament leur cocktail et qui ont beaucoup de mal à rester seuls. Même s’il construit son petit confort de trentenaire, bien au chaud entre son dernier Iphone et sa boîte de sashimis à 18 dollars, Dev est aussi un américain issu de l’immigration, entouré de potes de tous les horizons et animé d’une profonde curiosité du monde qui l’entoure. Dans la saison 2, il n’hésite pas à se casser à Modène en Italie apprendre à faire des pâtes chez une mamma. Bien vu Aziz Ansari!

Girls

Girls est probablement la série qui a lancé le thème des -presque- trentenaires des années 2010 sur le petit écran. Hannah Horvarth, à l’inverse des jeunes femmes de 25 ans filmées dans les années 90 ne suivent pas forcément un chemin tout tracé du type * grande université + job + mariage *. Le chemin est nettement plus sinueux et cabossé : recherche de sa propre identité, l’acceptation de soi, de sa sexualité, si on a envie d’une carrière (ou pas) et comment gérer sa bande de potes. Les Girls de Lena Dunham ont permis de montrer que rien n’est jamais acquis et encore moins lorsque l’on approche de ses trente ans… Mais au moins, c’est pas mal de le savoir!

The Mindy Project

La rom-com plutôt feel good de Mindy Kaling offre un côté rafraîchissant aux portraits des trentenaires de séries, *une fille très sérieuse qui ne prend pas tout au sérieux malgré son métier très sérieux*.  Dans The Mindy Project, notre héroïne a une carrière pro plutôt au top malgré son jeune âge mais Mindy cherche l’amour avec un peu d’inquiétude. Inquiète okay, mais jamais en panique : c’est la trentenaire qui sait (quand même) ce qu’elle vaut.

Lovesick

Lovesick, c’est l’une des toutes dernières séries british de 2017. Trois potes / trois collocs / trois parcours amoureux bien différents. L’un d’eux, Dylan, chope de la chlamydia, une MST pas forcément dangereuse mais ultra contagieuse et doit prévenir toutes ses anciennes partenaires de son petit souci, quitte à toutes les revoir et affronter des histoires parfois douloureuses. Oui, à trente ans, on apprend à faire le tri, à se soigner et pas le choix, on devient vraiment, vraiment responsable.

The IT Crowd

Années 2000 tous geeks? NON. LAISSEZ-NOUS TRANQUILLE. Vous pouvez avoir 30 ans dans les années 2000 et ne rien capter aux ordinateurs et aux technologies de communication. C’est le cas de Jen, dans The IT Crowd parachutée dans le secteur maintenance-ordi de Reynholm industries parce qu’elle a menti sur son CV. Au côté des geeks les plus assumés d’Angleterre Moss et Roy elle va apprendre, se former et se paumer aussi un peu. Les trentenaires d’aujourd’hui, c’est aussi croire que l’on connaît bien son époque et ses usages, accepter des jobs dont on a jamais entendu parler pour pouvoir bosser et on verra après. Google nous aidera bien à nous débrouiller…

LOVE

Celles et ceux qui se sentent encore paumés à près de 30 ans ne sont pas seuls. Tout le monde se sent forcément toujours un peu côté de son taff, de ses potes, de son environnement. Ces deux-là vivent à Los Angeles, l’une – Mickey- bosse dans une radio, l’autre – Gus – est prof particulier d’une enfant star. Tout ce côté glamour, ils ne le captent pas, le rejettent presque car ils sont surtout concentrés sur l’envie de réussir leur couple qui est une vraie, vraie galère.

Parks and Recreation

Seule la bande de Leslie Knope peut nous convaincre que bosser dans l’administration d’une ville paumée comme Pawnee est vraiment le summum du cool. Ces gars-là ne sortent pas en boîte, ne zonent pas sur leurs Iphone et ne boivent pas de latte sur des tables en bois. Ils prennent surtout le temps de s’envoyer les pires vannes dans la tronche, toute la journée, dès qu’ils le peuvent. Dans le plus grand des calmes.

 How I met your mother

A 30 ans, à trop vouloir chercher la mère de ses futurs enfants pour ne pas perdre de temps on oublie de profiter un peu de sa jeunesse (Ted)… Oui, on peut être en couple à 30 ans dans les années 2000 et durer dans le temps (Lily et Marshall) et que l’on peut être complètement l’opposé de l’image que l’on renvoie aux autres (Barney et Robin). La bande d’ HIMYM, probablement celle qui résume le mieux les trentenaires d’aujourd’hui…

Journaliste
hannah@serieously.com

Je suis la fille spirituelle de Leslie Knope (Parks and Recreation) & Thomas Shelby (Peaky Blinders).
En ce moment, mon Snack&Chill idéal c'est Bo Bun légumes devant Friends.
Hannah Benayoun on Email