American Crime Story saison 2 : Darren Criss s’exprime sur la polémique Versace

26 avril 2018 - 23h22

Il n’est pas toujours évident de faire un biopic ou une série basée sur des faits réels. Certains fans sont à l’affût afin de repérer les incohérences avec la vraie histoire. Ce n’est pourtant pas le cas d’American Crime Story : The Assassination of Gianni Versace. La série à récemment subi des attaques venant directement de la famille Versace. L’acteur star du show, Darren Criss (Blaine dans Glee), est venu à la rescousse de sa série.

Après une première saison retraçant l’une des plus célèbres affaires judiciaires des États-Unis, le procès d’O. J. Simpson et l’ascension de son avocat, Rob Kardashian (interprété avec brio par David Schwimmer), la saison 2 d’American Crime Story s’intéresse à une nouvelle histoire pleine de mystère et de d’obscurité : l’assassinat en 1997 à Miami de Gianni Versace, star de la haute couture.

Dans cette saison 2, celui qui crève l’écran, c’est Darren Criss, ancienne star de Glee. Il y interprète Andrew Cunanan, serial killer qui s’apprête à vivre l’une des plus grandes chasses à l’homme jamais vue. La critique salue largement sa performance, et plus généralement, ce deuxième opus d’American Crime Story. Pour rappel, la série est produite par Ryan Murphy. Pas étonnant qu’elle soit de grande qualité.

Mais voilà, semblerait-il que la série ne soit pas au goût de tout le monde. Et surtout pas à celui des principaux intéressés. La famille Versace n’a pas DU TOUT apprécié la manière avec laquelle sont mis en scène les événements dans American Crime Story. En janvier dernier, juste avant la diffusion du premier épisode, elle avait fustigé le show, estimant qu’il était fondé sur des « commérages et des spéculations », qu’elle n’avait « ni autorisé, ni participé à la réalisation » et que tout doit être appréhendé comme relevant de la fiction.

Récemment, l’ex-star de Glee, Darren Criss, a tenu à s’exprimer sur la question. Mais pas forcément comme on l’imaginait. L’acteur a déclaré : « Si tout cela était arrivé à quelqu’un que j’aime, je serais aussi bruyant qu’eux. Si je pouvais mobiliser autant l’attention du public qu’eux, je ferais exactement la même chose. Je pense qu’ils ont tous les droits et toutes les raisons d’avoir un tel ressenti. Qui ne comprend pas ça ? ». Contre toute attente, il semble prendre la défense des Versace.

« Le but de la série n’est pas de générer du profit »

Darren Criss tempère tout de même cette défense : « Il se raconte une histoire plus large [dans American Crime Story], qui ne parle pas nécessairement que de cette horrible chose, à savoir le meurtre de Versace. C’est une enquête, un voyage dans le temps, et bien sûr, un intérêt porté aux autres victimes qui, jusqu’ici, n’avaient pas eu droit à une grande médiatisation, du moins dans la culture populaire. Je pense que c’est important de parler d’eux. Si j’avais la chance de rencontrer Gianni Versace, j’espère qu’il comprendrait que nous essayons de faire la lumière sur toute cette obscurité. Le but de la série n’est pas de générer du profit. Comme toute bonne histoire, elle pose les bonnes questions et nous fait réfléchir au delà de ce qu’on a sous le nez » .

Darren Criss répond donc à la famille Versace de manière consensuelle : il leur donne raison et défend sa série en même temps. La diffusion française d’American Crime Story s’est terminée hier sur Canal+. La prochaine saison sera consacrée à l’ouragan Katrina et devrait arriver courant 2019.

Clément Capot
Fils spirituel de Jenna Maroney de 30 Rock et Ben Wyatt de Parks and Recreation
Let Them Binge parfait : Doctor Who en mangeant des tartines avec Maggie Smith