Ces 10 séries sont des adaptations et vous ne le saviez pas

Publié le 6 février 2020 - 11h30

Eh non, les séries que vous regardez à la télé ou sur des plateformes de streaming ne sont pas toujours originales. La preuve avec 10 fictions qui sont des adaptations de séries étrangères.

Good Doctor

Eh oui, l’un des médecins les plus populaires du petit écran n’est pas américain ! En réalité, avant de s’appeler Shaun Murphy, le médecin autiste de Good Doctor avait déjà fait ses preuves en Corée du Sud, sous le nom de Park Si-on. La série Gut Dakteo, lancée en 2013, raconte l’histoire de ce savant médecin qui doit faire ses preuves en tant que véritable professionnel, lui qui est autiste. Outre le monde professionnel, le jeune docteur doit également affronter ses sentiments pour une fille : Yoon-seo. La version américaine, qui compte à ce jour 47 épisodes, a dépassé l’originale qui contient 20 épisodes.

Ugly Betty

Oui, il y a du bon dans les telenovelas. La preuve, cela donne parfois de bonnes adaptations au succès indéniable. Ugly Betty, par exemple, est en réalité la version américaine de la telenovela colombienne Yo soy Betty, la fea, qui date du siècle dernier ! La série, qui compte 169 épisodes, a en effet été lancée en 1999. L’héroïne s’appelle Beatriz mais est surnommée Betty, et travaille pour une entreprise de mode. La telenovela a été un tel succès en Colombie qu’on en dénombre une dizaine d’adaptations et remakes, de l’Inde à la Turquie en passant par la Grèce et le Brésil.

Homeland

Saviez-vous que Homeland n’était pas une création 100% américaine ? En réalité, elle est inspirée de la série Hatufim qui nous vient tout droit d’Israël. Petit fun fact : la société de production 20th Century Fox Television a fait l’acquisition des droits de la série avant même qu’elle ne soit diffusée dans son pays d’origine. Si la version américaine comptera 92 épisodes au total une fois son dernier numéro diffusé, c’est en réalité beaucoup plus que sa grande sœur, qui s’est arrêtée au bout de 2 saisons et 24 épisodes.

H24

La petite dernière arrivée sur TF1 n’est pas une création originale. Bien que ce soit une série française, H24 est en réalité l’adaptation de la série Syke, créée en 2014 en Finlande. Véritable succès dans ce pays, la fiction a connu 4 saisons au total. Les histoires entre les deux sont similaires : on suit le quotidien de quatre infirmières qui doivent gérer à la fois leurs vies professionnelles et personnelles. En revanche, on note une touche d’humour noir dans la version originale que l’on ne retrouve pas forcément chez nous.

The Killing

Diffusée sur M6, The Killing explore une enquête sur le meurtre d’une adolescente de 17 ans à travers trois points de vue différents : celui des policiers, celui des parents de la jeune femme, et celui d’hommes politiques de la ville. Une mécanique qui ne vient pas tout droit du cerveau des Américains mais des Danois. The Killing est en réalité une adaptation de Forbrydelsen, qui signifie “le crime” en français. La version originale a même été diffusée chez nous sur Numéro 23 puis Polar+.

Mouche

Si vous avez regardé Mouche sur CANAL+, mais que vous ne connaissez pas Fleabag, il faut absolument remédier à cela. Eh bien oui, la série avec la génialissime Camille Cottin n’est pas une création originale de la chaîne cryptée, mais bien une adaptation de la série britannique créée par Phoebe Waller-Bridge. Véritable petit bijou d’humour noir, il serait bête de ne pas avoir regardé la version anglaise de Mouche, qui elle, compte deux saisons. Plus qu’une adaptation, Mouche est presque une traduction de la série originale, ce qui a engendré quelques critiques à son lancement en juin 2019.

Tunnel

Avant Mouche sur CANAL+, il y avait eu Tunnel. Lancée en 2013, la série avec Clémence Poésy et Stephen Dillane reprenait la mécanique d’un cadavre découvert sur une frontière. Dans la version franco-britannique, il s’agit d’un corps déposé dans un tunnel de service du tunnel sous la Manche. Dans la version suédo-danoise, proposée en 2011, les enquêteurs doivent étudier le meurtre de victimes autour du pont de l’Øresund, reliant Copenhague, au Danemark, et Malmö, en Suède. À noter que la série a également eu le droit à sa transposition américaine, The Bridge, prenant place à El Paso et Juarez, deux villes des Etats-Unis et du Mexique.

House of Cards

Et vous qui pensiez que House of Cards, première série originale de Netflix, était une création 100% américaine. Eh bien vous vous trompiez, puisqu’elle est en réalité tirée de la fiction britannique du même nom. Diffusée en 1990 (soit 23 ans avant la sortie de son adaptation), House of Cards, première du nom, n’a compté que 4 épisodes sur la BBC, et est elle-même tirée d’un roman de Michael Dobbs. La série de Netflix est donc l’adaptation d’une adaptation !

Pour Sarah

Diffusée à la rentrée 2019 sur TF1, Pour Sarah est tirée d’une histoire vraie, celle de Laurent Raymond et Justine Rozon, âgée de 16 ans, qui passe trois mois dans le coma après un accident de la route en 2010. Après le drame qui a touché sa fille, le producteur François Rozon a décidé de raconter son histoire et l’a transposée à l’écran pour la série québécoise Pour Sarah cinq ans plus tard. En 2019, c’est TF1 qui décide d’adapter cette histoire avec Clément Rémiens et Eden Ducourant.

Prise au piège

Des femmes emprisonnées dans un dôme géant, des rapports de force compliqués, une famille qui tente de lever le voile sur un mystère trop lourd, voilà le synopsis de Prise au piège, diffusée en décembre 2019 sur M6. La série avec Elodie Fontan et Manon Azem est l’adaptation française de la fiction espagnole Vis a vis, traduite “Derrière Les Barreaux” en français. La série espagnole a été diffusée sur Téva chez nous, et compte 40 épisodes et 4 saisons. Au vu des audiences de la version française, il est peu probable que Prise au piège atteigne ce score.

Clément Rodriguez
Journaliste
clement@serieously.com

Je suis le fils spirituel de Jake Peralta (Brooklyn 99) & Roland (Plus Belle La Vie).
En ce moment, mon Snack&Chill idéal c'est des madeleines et du chocolat chaud devant Desperate Housewives.
Clément Rodriguez on EmailClément Rodriguez on LinkedinClément Rodriguez on Twitter