Ces 9 couples de séries qui ne font pas tant rêver

Publié le 23 janvier 2018 - 16h58

On revient sur neuf relations amoureuses de séries… Qui semblent parfois bien éloignées de l’amour.

Big et Carrie Bradshaw (Sex and the City)

On a jamais trop su quoi penser de cette relation mi-ultra romantique, mi-infernale. Carrie, complètement in love depuis le début passe son temps à faire du bricolage avec son couple, transie par le charme de son Big. Il aura fallu déjà six saisons pour que Big la demande en mariage pour la planter bêtement à l’église (dans le film). Même si ça finit bien, ce gros égoïste plein d’argent de Big aura fait joujou avec Carrie comme il fait joujou avec les cordons de la bourse.

Ryan et Marissa (Newport Beach)

Est-ce qu’il y a plus fatigant que ce couple là ? Marissa est clairement l’atout dépression du tandem Newport Beach. Drama-queen en puissance, elle a cette capacité à ne rien capter, même les sentiments de son propre mec qui fait tout pour la protéger, la valoriser et la rassurer en toute circonstance. Parfois on se demande si la dernière fois qu’ils ont dû être heureux ensemble c’est quand ils se sont passé la crème solaire sur la plage de Newport.

Alex et Piper (Orange is the new black)

Bon déjà, leur couple démarrait pas hyper bien, relation peu assumée, trafic d’argent sale piloté par Alex et abandonné par elle, Piper n’avait pas tiré le gros lot puisqu’elles finissent ensemble en taule. Malgré tout ça, Piper éprouve un amour total pour Alex, notamment dans la saison 5 où tout prend son sens. On remarque aussi que plus l’une et l’autre s’enfoncent dans des intrigues jusqu’au cou, plus elles ont besoin d’être ensemble. C’est chaud les marrons.

Betty et Don Draper (Mad Men)

C’est à ce demander si Betty et Don se sont déjà plu. Tout en leur couple a de quoi effrayer. Leur fausse vie pleine de superficialité, la solitude de Betty en femme d’intérieur qu’elle a horreur d’être, les tromperies incessantes de Don, la façade qu’ils doivent montrer en public. À ceux qui pensent que Betty est juste super badass, non, erreur : elle est juste coincée dans un mariage ultra malheureux. Et ce n’est pas une angoisse conjugale bien vintage.

Buffy et Spike (Buffy contre les vampires)

La relation la plus torturée de nos samedi soirs.. Rien de platonique entre eux, ce n’est que désir assumé ou désir refoulé, jusqu’à ce que ça dérape sérieusement lorsque Spike essaie même de violer Buffy dans la saison 6, consumé par la jalousie. Buffy et Spike, il y a un gros gros pépin entre eux.

 

Rory et Dean (Gilmore Girls)

Dean, gentil à ses début de relation avec Rory, plutôt romantique et que l’on croit même prévenant à quand même une fâcheuse tendance à agresser ses potentiels adversaires comme Tristan ou Jess, dès que ça le titille. Plus sanguin qu’amoureux, le Dean.

Olivia et Fitz (Scandal)

Couple illicite, qui se bat pour réaliser ses rêves, Olivia et Fitz est le couple adultère par excellence. Tout sauf naïve, Olivia s’accomplit professionnellement en secret, essaie de préserver sa vie privée (jusqu’à un certain point), mais sa vie sentimentale n’est parfois que trop ralentie par un Fitz qui ne prend que trop peu de décisions pour le couple, n’évolue pas et fait souvent preuve d’incompréhension, d’impatience dans sa manière de vouloir posséder ou contrôler Olivia. Not a dream come true pour la plupart des gens.

Chuck et Blair (Gossip Girl)

Arrêtez-tout. Même si Chair a fait rêver bon nombre de fans pendant les saisons de Gossip Girl, il faut voir les choses en face : dans la vie, personne ne pourrait encaisser une relation comme celle de Chuck et Blair, instable et souvent violente. Et pourtant, ils finiront bien ensemble. C’est à n’y rien comprendre.

 

Journaliste
hannah@serieously.com

Je suis la fille spirituelle de Leslie Knope (Parks and Recreation) & Thomas Shelby (Peaky Blinders).
En ce moment, mon Snack&Chill idéal c'est Bo Bun légumes devant Friends.
Hannah Benayoun on Email