Maid : la sérieuse obsession de la semaine

Partage
Lien copié !

Après l’ambiance angoissante et sous-tension de Sermons de minuit, on change d’atmosphère avec Maid, cette nouvelle mini-série de Netflix inspirée d’une histoire vraie. Focus.

C’est quoi ?

maid
© Netflix

Maid, c’est l’histoire d’Alex une jeune mère qui quitte le père de sa fille quand celui-ci commence à devenir violent. A la rue et sans ressources, la jeune femme trouver alors un refuge et commence à faire des ménages pour joindre les deux bouts et s’occuper de sa fille. La nouvelle mini-série de Netflix s’annonce comme le récit poignant d’une femme prête à tout pour recommencer, entre poésie et difficultés de la réalité.

Y’a qui ?

maid
© Netflix

La série est notamment portée par un duo mère-fille d’actrices, Andie MacDowell (4 mariages et un enterrement) et Margaret Qualley (The Leftovers). Cette dernière est l’héroïne de Maid, Alex, tandis que MacDowell joue sa mère à l’écran – comme à la ville. A leurs côtés, on retrouve Nick Robinson (Love, Simon), Anika Noni Rose (The Good Wife), Tracy Vilar (Save) et Billy Burke (Twilight).

C’est quand ? C’est où ?

Les 10 épisodes de la mini-série Maid seront disponibles à partir du 1er octobre prochain sur Netflix.

C’est un peu comme…

shameless, smilf
© Showtime

Les thèmes abordés dans Maid peuvent raisonner avec ceux présents dans les séries de Showtime, Shameless et SMILF. John Wells, le créateur de la version américaine de Shameless étant producteur, scénariste et réalisateur sur la mini-série Maid, cela n’est pas étonnant de retrouver un certain écho. Les trois séries mettent en avant la pauvreté et comment certaines familles vivant pourtant dans la première puissance mondiale peinent à joindre les deux bouts.

Si Shameless et SMILF abordent le sujet via la comédie tout en ne rechignant pas sur les scènes tragiques et bouleversantes, Maid semble avoir opté pour un ton plus sobre et poétique, notamment grâce aux différents paysages qui offrent un certain apaisement. En revanche bien qu’il y ait des éléments qui diffèrent, on y retrouve des thèmes communs : les maladies mentales (dépression, syndrome bipolaire), être parent célibataire, la violence conjugale… Le tout traité avec justesse.

Le détail qui change tout

maid
© Netflix

Ce qui rend le récit de Maid encore plus poignant est qu’il est tiré d’une histoire vraie. La mini-série de Netflix est inspirée du roman autobiographique de Stephanie Land, intitulée Maid: Hard Work, Low Pay, and a Mother’s Will to Survive. L’histoire d’Alex, bien qu’en tant soit peu romancée pour la série, a vocation à montrer la pauvreté qui peut toucher n’importe qui à n’importe quel moment. L’autrice est d’ailleurs rattachée au projet en tant que productrice exécutive.

En manque de séries à découvrir ? Voici nos obsessions précédentes :

Sermons de minuit

Y : le dernier homme

Scenes From a Marriage

Only Murders in The Building

Clickbait

Marion Le Coq

Marion Le Coq

Assistante rédactrice en chef

Suivez nous !

Friends : le saviez-vous ? ce guest de la série aurait très bien pu jouer Joey

Friends : le saviez-vous ? ce guest de la série aurait très bien pu jouer Joey

Stranger Things : Netflix tease d’eventuels spin-offs pour la série

Stranger Things : Netflix tease d’eventuels spin-offs pour la série

Lire aussi
Black Bird : la sérieuse obsession de la semaine

Black Bird : la sérieuse obsession de la semaine

L’été où je suis devenue jolie : la sérieuse obsession de la semaine

L’été où je suis devenue jolie : la sérieuse obsession de la semaine

Miss Marvel : la sérieuse obsession de la semaine

Miss Marvel : la sérieuse obsession de la semaine

Surviving Summer : la sérieuse obsession de la semaine

Surviving Summer : la sérieuse obsession de la semaine

Obi-Wan Kenobi : la sérieuse obsession de la semaine

Obi-Wan Kenobi : la sérieuse obsession de la semaine

La Défense Lincoln : la sérieuse obsession de la semaine

La Défense Lincoln : la sérieuse obsession de la semaine

Oussekine : la sérieuse obsession de la semaine

Oussekine : la sérieuse obsession de la semaine

Visitors : la sérieuse obsession de la semaine

Visitors : la sérieuse obsession de la semaine

Halo : la sérieuse obsession de la semaine

Halo : la sérieuse obsession de la semaine

Gaslit : la sérieuse obsession de la semaine

Gaslit : la sérieuse obsession de la semaine