The Boys : la sérieuse obsession de la semaine

24 juillet 2019 - 16h13

Vous trouvez les séries de super-héros trop clichées ? Alors notre sérieuse obsession de la semaine est faite pour vous. Focus sur The Boys, la nouveauté d’Amazon Prime Video, à ne (surtout) pas louper.

C’est quoi ?

Adaptation des comics de Garth Ennis et Darick Robertson, The Boys est une série de super-héros pas comme les autres où l’on découvre les mauvais côtés de ces héros populaires, développée par Eric Kripke, Evan Goldberg et Seth Rogen. Devenus de véritables célébrités, The Seven font belle figure devant le public mais sont présentés comme des personnages imbus d’eux-mêmes et surtout qui abusent de leurs pouvoirs. Afin de les exposer, un groupe de justiciers humains, The Boys, se lance dans une guerre contre ces tout-puissants. Ils sont rejoints par Hughie, un jeune homme bouleversé avec une envie de vengeance envers The Seven, responsables pour la mort de sa petite amie.

Y’a qui ?

Dans les Boys, on retrouve Karl Urban (Star Trek) dans le rôle du leader, Billy Butcher, Mother’s Milk est jouée par Laz Alonso (Detroit), Frenchie par Tomer Capon (Hostages) et The Female par Karen Fukuhara (Suicide Squad). Tandis que la nouvelle recrue, Hughie, est jouée par Jack Quaid (Hunger Games).

Du côté des super-héros, les Seven sont menés par Homelander, un mélange entre Superman et Captain American, joué par Antony Starr (Banshee). À lui se joignent Erin Moriarty (Captain Fantastic) qui est Starlight, Dominique McElligott (House of Cards) en Queen Maeve, Jessie T. Usher (Independence Day : Resurgence) aka A-Train, The Deep est joué par Chace Crawford (Gossip Girl) et Black Noir porte les traits de Nathan Mitchell (Supernatural).

Jennifer Esposito (Blue Bloods) et Simon Pegg (Hot Fuzz, Star Trek Beyond) font également partie du casting.

C’est quand ? C’est où ?

Les 8 épisodes de The Boys débarquent dès le vendredi 26 juillet sur la plateforme de streaming Amazon Prime Video.

C’est un peu comme…

On ne peut pas parler de The Boys sans mentionner la saga cinématographique Avengers. The Seven, le groupe existant dans la série, est clairement une satire des super-héros les plus populaires, comme vus dans les films de franchise Marvel, ou appartenant à la Justice League de DC Comics. On y retrouve dans personnages avec des pouvoirs et costumes similaires aux héros connus de tous, et The Boys vient se moquer de l’image parfaite qui leur est donnée.

En revanche, niveau humour et au vu du ton décalé et de la violence très graphique, on se rapproche plus de Misfits, série centrée sur un groupe de jeunes délinquants qui se découvrent des pouvoirs après un orage. The Boys a le même genre d’impertinence dans ces dialogues et ces intrigues que le show britannique avec Robert Sheehan (Umbrella Academy) et Iwan Rheon (Game of Thrones).

Le détail qui change tout

Décalée, sombre, ultra-violente et impertinente The Boys est la personnification de l’adage « ne rencontre jamais tes idoles », une série où les super-héros deviennent les bad guys. Véritable satire du genre et adaptation des comics de Garth Ennis et Darick Robertson, il ne faut pas s’attendre à une glorification des héros dotés de super-pouvoirs. Au contraire, The Boys déconstruit totalement le mythe en imaginant des personnages arrogants, immatures, égocentriques et manipulateurs, loin de l’image lisse et charmante vue dans des séries comme The Flash, Arrow ou encore Agents of SHIELD.

Si vous êtes fatigués des séries de super-héros classiques, jetez-vous sur The Boys, dès le 26 juillet sur Amazon Prime Video.

En manque de séries à découvrir ? Voici nos obsessions précédentes :

Pandora

The Rook

Trinkets

Euphoria

NOS4A2

 

Marion Le Coq
Journaliste
marion@serieously.com

Je suis la fille spirituelle de Veronica Mars & Ragnar (Vikings).
En ce moment, mon Snack&Chill idéal c'est une pizza et du vin devant Friends.
Marion Le Coq on EmailMarion Le Coq on InstagramMarion Le Coq on Twitter