Watchmen : la sérieuse obsession de la semaine

Publié le 16 octobre 2019 - 14h34

Vous êtes à la recherche de votre nouvelle obsession série ? Ne cherchez plus, elle arrive et elle s’appelle Watchmen. Cette semaine, Serieously vous parle du dernier show de Damon Lindelof (Lost, The Leftovers).

 

C’est quoi ?

Bienvenue dans un 2019 ré-imaginé par Damon Lindelof (Lost, The Leftovers) à la sauce Watchmen. La série se déroule dans une réalité contemporaine alternative dans laquelle Robert Redford est Président des Etats-Unis. Dans cet univers, qui se déroule donc 34 ans après la fin des comics créés par Alan Moore, les super-héros et justiciers masqués sont devenus illégaux mais refont surface, certains pour lancer une violente révolution, d’autres pour les en empêcher.

L’intrigue nous emmène à Tulsa, où on suit notamment Angela Abar, une détective obligée de dissimuler son identité de flic pour se protéger elle et sa famille. Son quotidien – et celui de bien d’autres personnages – va être chamboulé lorsque le groupe de suprémacistes blancs, “The Seventh Cavalry”, reprend du service.

Y’a qui ?

Sans surprise le casting de Watchmen impressionne. C’est Regina King (American Crime, Southland) qu’on retrouve sous le masque d’Angela Bar aka Sister Night, tandis que le Chef de la police n’est autre que Don Johnson (Miami Vice). On retrouve aussi Timothy Blake Nelson (The Incredible Hulk), Louis Gossett Jr. (The Punisher), Jessica Camacho (The Flash), Frances Fisher (Resurrection), Yahya Abdul-Mateen II (The Get Down), Jean Smart (Legion), Jeremy Irons (Les Borgia) ou encore James Wolk (Zoo).

C’est quand ? C’est où ?

Le premier épisode de Watchmen est diffusé le dimanche 20 octobre sur HBO et sera disponible en US+24 sur OCS. La première saison – qui pourrait d’ailleurs être la seule – contient 9 épisodes.

C’est un peu comme…

Difficile de définir Watchmen en la comparant à d’autres séries, mais vous pouvez la voir comme l’enfant improbable entre The Leftovers et The Boys. Bien que Watchmen soit une série de super-héros, elle a une certaine mélancolie, à la fois dans ses thèmes et sa réalisation qui rappelle quelque peu The Leftovers, le chef d’oeuvre de Damon Lindelof. Sous couvert d’une intrigue en apparence simple, ce sont des problématiques complexes et actuelles qui sont explorées. De plus, on y retrouve une dimension émotionnelle parfois rare dans les séries du genre.

Par ailleurs, c’est à la très cool The Boys qu’on la comparerait en termes de séries de super-héros. Dans Watchmen, on retrouve également l’idée de voir ces entités autrefois adulés un peu marge de la société et à qui on reproche leurs côtés trop violents. La violence et le ton sombre donnés aux intrigues sont aussi des points communs entre Watchmen et The Boys, bien que cette dernière mise plus sur l’humour noire et une réalisation plus pop. Mais, si vous avez aimé The Boys pour sa nouvelle vision du genre super-héros, vous devriez adorer Watchmen.

Le détail qui change tout

Ce qui démarque Watchmen des autres séries de super-héros, c’est avant tout le choix de Damon Lindelof de ne pas offrir une simple adaptation des comics ou même du film de Zack Snyder. Le créateur de The Leftovers se sert de cet univers comme point de départ pour mieux le ré-imaginer dans un présent alternatif. Mêlant nouveaux et anciens personnages et surtout avec un contexte (tristement) très ancré dans notre réalité actuelle. Que vous soyez un aficionado de l’univers créé par Alan Moore ou non, vous pourrez apprécier la série Watchmen qui ne se veut pas réservé à un public fan de super-héros.

En manque de séries à découvrir ? Voici nos obsessions précédentes :

Nancy Drew

Batwoman

Creepshow

Criminal

The I-land

 

Journaliste
marion@serieously.com

Je suis la fille spirituelle de Veronica Mars & Ragnar (Vikings).
En ce moment, mon Snack&Chill idéal c'est une pizza et du vin devant Friends.
Marion Le Coq on EmailMarion Le Coq on InstagramMarion Le Coq on Twitter