7 personnages qui ont boosté les audiences de leur série à leur arrivée

27 octobre 2017 - 12h19

Les scénaristes leur disent merci. Sans eux, la série n’aurait (clairement) pas été la même… Focus sur 7 personnages emblématiques qui ont boosté les audiences de leur série à leur arrivée.

Negan dans The Walking Dead

L’arrivée fracassante de Negan dans le dernier épisode de la saison 6 de The Walking Dead a pulvérisé les audiences de la chaîne câblée américaine AMC. Preuve en est, 17,03 millions d’Américains étaient présents devant leur écran pour le lancement de la saison 7, histoire de constater les dégâts. Il s’agit du deuxième meilleure score de l’histoire de The Walking Dead. Eh oui, personne ne peut résister au charme de Jeffrey Dean Morgan, qu’il joue les tendres (coucou Denny de Grey’s Anatomy) ou les gros durs.

Addison Montgomery dans Grey’s Anatomy

Après avoir passé toute la première saison à installer la relation entre Meredith Grey et Derek Shepherd, Shonda Rhimes et son équipe décident de corser les choses en ramenant Addison Montgomery, la femme du chirurgien, lors du season finale. Ils sont alors 22 millions de téléspectateurs à assister en direct à la rencontre entre les deux femmes, soit le plus gros score de la saison (la série dépassant la barre des 20 millions pour la toute première fois). Le début d’une nouvelle ère pour Grey’s Anatomy, qui va enchaîner les records d’audience en saison 2.

 

Spike dans Buffy contre les vampires

Introduit comme le méchant de la saison 2 de Buffy contre les vampires, Spike plaît immédiatement aux téléspectateurs pour son côté bad boy et ça se ressent sur les audiences. Alors que la saison 1 n’avait rassemblé « que » 3.7 millions de téléspectateurs en moyenne, la deuxième salve d’épisodes monte à 5.2 millions, faisant de Buffy la troisième série la plus regardée du network The WB à l’époque. Ce n’est pas un hasard si James Marsters, dont le personnage était censé mourir au bout de quelques épisodes, revient pour de bon dès la saison 4.

 

 

Amy Farrah Fowler dans The Big Bang Theory

Non, The Big Bang Theory n’a pas toujours été la comédie number one de la télévision américaine. La sitcom n’a jamais fait de mauvais scores d’audience, dépassant toujours les 10 millions de fans, mais elle n’avait pas un tel pouvoir audimatique à ses débuts. L’agrandissement de la petite bande d’amis a donné un coup de fouet à The Big Bang Theory, avec l’arrivée de Bernadette Rostenkowski et surtout d’Amy Farrah Fowler (fin saison 3). Saison après saison, les téléspectateurs sont devenus de plus en plus nombreux à suivre les aventures du groupe. Rappelons que le season premiere de la saison 11, qui dévoilait la réponse d’Amy à la demande en mariage de Sheldon, a rassemblé 17,65 millions d’Américains (rien que ça) le 25 septembre dernier sur CBS.

Alexis Carrington dans Dynasty

Avant de faire l’objet d’un reboot sur la chaîne américaine The CW, Dynasty était un feuilleton ultra populaire dans les années 80 ainsi que le principal concurrent de Dallas. La série plaisait pour ses catfights, ses brushings XXL et son bling-bling en toutes circonstances. Et pourtant, les audiences de la première saison de Dynasty étaient loin d’être épatantes, mais il y a eu un vrai regain d’intérêt de la part du public à partir de l’arrivée d’Alexis Carrington, un personnage over-the-top et bitchy, dès la saison 2. Espérons que ce soit pareil en 2017, le remake de Dynasty étant loin de faire des étincelles niveau audiences.

Amanda Woodward dans Melrose Place

Décidément, les garces ont la côte auprès du public ! Après Alexis Carrington de Dynasty dans les années 80, c’est Amanda Woodward qui a « sauvé » Melrose Place dans les années 90. L’audience de la série commençait à s’essouffler au cours de sa première saison, si bien que l’annulation était proche, jusqu’à l’arrivée de Heather Locklear dans le rôle de l’impitoyable Amanda Woodward, ajoutant un peu (beaucoup) de piquant à l’intrigue. Devant une remontée considérable des audiences, les producteurs proposent à l’actrice de renouveler son contrat et la propulsent carrément au rang de star du show à partir de la saison 2. Et Melrose Place est devenue Melrose Place !

Jake Ballard dans Scandal

Arrivé dans l’épisode 14 de la deuxième saison de Scandal, Jake Ballard devient très vite un love interest pour Olivia Pope. Jusque-là, notre héroïne n’avait d’yeux que pour le président, et les scénaristes ont sans doute compris qu’il fallait pimenter les choses. Résultat : les audiences, qui étaient déjà bonnes, augmentent au point d’atteindre des sommets dans ses troisième et quatrième saisons ! On dit merci au triangle amoureux Fitz/Olivia/Jake.

Eliott Azoulai
Fils spirituel de Alicia Florrick (The Good Wife) & Jerry Seinfeld (Seinfeld).
Let Them Binge parfait : Ugly Betty, avec des churros et mon chien.
Eliott Azoulai on Twitter