9 séries qui ont parfaitement traité les maladies mentales

27 février 2018 - 11h52

C’est toujours délicat d’aborder les maladies mentales dans une série, mais certaines le font avec brio, comme Jessica Jones, This Is Us ou encore Grey’s Anatomy. Et on en a bien besoin !

Jessica Jones

La plus badass des héroïnes Marvel a aussi beaucoup de failles, c’est pour ça qu’on y est tant attaché. Dans tous les cas, on est prêt à sacrifier certains super-héros des séries Marvel x Netflix… Mais surement pas elle.

En tant que survivante d’événements traumatisants, Jessica Jones souffre de stress post-traumatique, qui s’exprime de différentes façons. Elle essaye de survivre tant bien que mal, malgré les flashbacks de Kilgrave ou de la mort de ses parents. Son refuge principal est l’alcool, même si son travail de détective joue également un grand rôle. Le personnage ne se force pas à revivre le traumatisme quotidiennement ou à totalement changer sa personne, Jessica essaye tout simplement de survivre et parfois c’est forcément le bazar.

One Day at a time


Bien qu’il s’agisse d’une sitcom très drôle, One Day at a Time parle de sujets forts et importants comme l’homosexualité, l’immigration ou encore la dépression et le stress post-traumatique. En tant que vétéran de la guerre en Afghanistan, Penelope Alvarez souffre de ces deux maladies mentales et lutte plusieurs fois avec l’idée de prendre des antidépresseurs. Bien que cela ne fasse pas partie de la culture de sa famille ou de la façon dont elle a été éduquée, Penelope finit par rejoindre un groupe d’entraide pour les femmes vétérans. De plus, dans la saison 2 la série représente très bien les symptômes de la dépression.

Crazy Ex-Girlfriend


Le début de la saison 3 de Crazy Ex-Girlfriend a pris un tournant assez surprenant en traitant en profondeur le trouble mental dont souffre Rebecca, à savoir le trouble de la personnalité borderline. Non seulement on peut la voir lutter avec ses sentiments et notamment ses envies suicidaires – qui la mèneront d’ailleurs à une tentative de suicide – ainsi que la difficulté de demander de l’aide à ses proches. La série insiste également sur l’importance d’un bon diagnostic afin de pouvoir entamer un processus de guérison.

Unbreakable Kimmy Schmidt

Sous ses airs colorés et ses blagues décalées, Unbreakable Kimmy Schmidt traite tout d’un même sujet très sérieux. Kimmy souffre de stress post-traumatique suite à son kidnapping de plusieurs années dans le bunker et on peut voir comment cela affecte certains moments de sa vie. Si son caractère de battante et son optimisme l’aident à reprendre le cours de sa vie, elle fini tout de même par consulter une psy. Kimmy est un personnage très inspirant, qui laisse à penser qu’on peut réussir à reprendre le cours de sa vie, même après des événements traumatiques.

This Is Us


Entre l’addiction, la dépression et l’anxiété, This Is Us traite de différents troubles ou maladies mentales, toujours avec beaucoup de justesse. On a découvert l’anxiété de Randall dans la saison 1, dans une scène extrêmement puissante où il est totalement paralysé, en pleine crise d’angoisse. En saison 2, c’est Kevin qui commence à lutter avec des problèmes d’addictions à l’alcool et aux médicaments – comme son père avant lui. La série montre très bien comment un événement peut affecter différemment un groupe de personnes, mais surtout comment des traumas de l’enfance peuvent revenir hanter les adultes.

Grey’s Anatomy

Si Grey’s Anatomy a traité différentes maladies mentales chez ses patients, elles ont également touché des personnages plus importants. On pense tout d’abord à Ellis Grey, atteinte de la maladie d’Alzheimer et qui croit revivre sa jeunesse à certains moments ou qui est extrêmement violente avec sa fille à d’autres. Des symptômes classiques de la maladie.

Par ailleurs, dans la saison 10 de Grey’s Anatomy, on découvre que Bailey souffre de troubles obsessionnels du comportement. Ceci est la répercussion directe du fait qu’elle a infecté sans le savoir plusieurs patients, dont certains ont perdu la vie. La série montre alors à quel point cela peut être handicapant et traite également du stigma qui tourne autour de la prise de médicaments. Dans l’épisode 11 de la saison 14 de Grey’s Anatomy, on nous rappelle même que Bailey est toujours sous traitement pour ses TOC.

You’re The Worst


A travers le personnage de Gretchen, la série de FX, You’re The Worst nous montre à quoi ressemble la vie de quelqu’un qui vit avec une dépression clinique. Et non, cela ne veut pas dire qu’elle pleure sur son canapé avec un pot de glace devant une comédie romantique, loin de là. La série montre comment sa dépression affecte ses relations avec les autres et notamment avec son petit-ami, Jimmy.

Shameless US

shameless
La série de Showtime, Shameless US traite de nombreux sujets délicats et importants, allant de l’homosexualité à l’addiction, en passant par les maladies mentales. C’est principalement à travers le personnage d’Ian Gallagher, qui est diagnostiqué bipolaire, qu’on voit les effets de cette maladie et les conséquences que cela peut avoir sur sa personne et ses proches. L’acteur, Cameron Monaghan, a d’ailleurs déclaré avoir lu plusieurs livres sur le sujet afin de jouer au mieux son rôle. La série défend merveilleusement bien les maladies mentales et montre à quel point c’est important de les voir représentées – correctement – à l’écran.

Bates Motel

Bates Motel est évidemment un boulevard d’analyse sur la psychopathie, une maladie mentale qui touche évidemment Norman. Enfermé, broyé par une relation mère-fils quasi incestueuse, complètement hors des clous, Norman va développer au fil de son adolescence diverses difficultés à vivre une vie normale et le diagnostic plus tard sera posé. Norman Bates souffrait de troubles dissociatif de la personnalité aigu. L’isolement de Norman et son existence complètement réduite à néant le poussera jusqu’au parricide. La série a su montrer toutes les diverses couches d’évolutions de sa maladie, son véritable carcan.

Marion Le Coq
Journaliste
marion@serieously.com

Je suis la fille spirituelle de Veronica Mars & Ragnar (Vikings).
En ce moment, mon Snack&Chill idéal c'est une pizza et du vin devant Friends.
Marion Le Coq on EmailMarion Le Coq on InstagramMarion Le Coq on Twitter