Twin Peaks + PLL = Riverdale… 9 séries qui sont les enfants illégitimes d’autres séries

22 novembre 2017 - 18h51

Vous êtes vous déjà demandés ce que ça donnerait si vos deux séries préférées se rencontraient et avaient un enfant ensemble ? La rédac’ de Serieously s’est penchée sur la question pour vous.

Si ces deux séries avaient un enfant ensemble, ce serait CETTE série.

Twin Peaks + Pretty Little Liars = Riverdale

Riverdale, Twin Peaks et Pretty Little Liars débutent chacune par la mort d’un(e) adolescent(e) dans une petite ville, sombre et mystérieuse. Une intrigue fil rouge est alors lancée, histoire de tenir les téléspectateurs en haleine sur plusieurs épisodes (voire plusieurs saisons). La pâte très teenager de Pretty Little Liars se ressent bien évidemment dans Riverdale, qui met elle aussi les ados en avant. La série diffusée sur la CW devrait prendre un tournant surnaturel au cours de sa saison 2, avec l’arrivée de Sabrina l’apprentie sorcière, ce qui ne serait donc pas sans rappeler Twin Peaks. Wait and see.

The Big Bang Theory + Malcolm = Young Sheldon

Un petit génie dans une famille américaine « moyenne », ça vous dit quelque chose ? C’est le pitch de la cultissime Malcolm, qu’on ne se lasse jamais de revoir en boucle sur les chaînes du groupe M6. Mais c’est aussi le synopsis de Young Sheldon, le spin off de The Big Bang Theory, centré sur la jeunesse de Sheldon Cooper. La nouvelle série de CBS conserve l’humour de sa grande soeur, laissant tomber la bande de potes pour la vie de famille. Comme si Malcolm rencontrait The Big Bang Theory quoi.

Grey’s Anatomy + Homeland = Quantico

Grey’s Anatomy et Quantico sont peut-être la même série sur de nombreux points, n’oublions pas qu’elles mettent en scène des univers diamétralement opposés : le milieu médical pour Grey’s, le FBI pour Quantico. Or, la référence absolue en matière de séries sur l’espionnage et le terrorisme est Homeland. On pourrait également assimiler Quantico à How To Get Away With The Murder, deux séries qui jouent sans arrêt avec le temps.

Heroes + Skins = Misfits

Imaginez une version ado de Heroes, saupoudrée de sex/drogue/rock’n’roll façon Skins, et vous obtenez Misfits ! Cette dernière met en scène des jeunes condamnés à des travaux d’intérêt général qui, frappés par la foudre, se découvrent des super-pouvoirs.

Gossip Girl + Revenge = Dynasty (2017)

Le reboot de Dynasty est à la croisée des chemins entre Gossip Girl et Revenge. La combinaison (gagnante) argent-pouvoir-rivalités est à l’honneur dans les trois soaps, plus bling-bling les uns que les autres. Le manoir des Carrington est tout aussi impressionnant que celui des Grayson, tandis que Fallon Carrington marche sur les pas d’une certaine Blair Waldorf. Pas étonnant quand on sait que Josh Schwartz et Stephanie Savage ont bossé sur Gossip Girl avant de prendre les rennes de Dynasty.

Dr House + This Is Us = The Good Doctor

Décidément, David Shore a un réel talent pour mettre en scène des prodiges de la médecine. Après le carton planétaire de Dr House, le showrunner est actuellement aux commandes de The Good Doctor. La série nous plonge dans le milieu médical, avec un personnage fort et complexe au premier plan de l’histoire. Sauf que le cynisme de Dr House laisse place à la sensibilité et l’humanité d’un This Is Us… sans oublier bien sûr l’importance des flashbacks.

Dawson + Melrose Place = Les Frères Scott

Lancée en 1998 à la télévision américaine, Dawson a ouvert la voie à toutes une lignée de teen séries. La première d’entre elles est Les Frères Scott, qui raconte également le quotidien d’adolescents (parfois un peu trop matures pour leur âge) dans une petite ville. À côté de ça, Les Frères Scott bénéficie aussi d’un attrait pour les psychopathes en tous genres (Derek, Carrie…) et les rebondissements over-the-top dignes d’un soap à la Melrose Place.

Scandal + Quantico = Designated Survivor

La vie politique d’un côté, une enquête du FBI de l’autre, sans oublier des rebondissements complètement dingues, des scènes OMG et des cliffhangers à gogo… pas de doute : Designated Survivor est la fille de Scandal et Quantico.

La Fête à la Maison + Jane The Virgin = One Day At A Time (2017)

Au premier abord, One Day At A Time peut passer pour une version latina de La Fête à la Maison. Sauf que la série de Netflix n’est pas une sitcom familiale comme les autres, c’est une vraie comédie engagée. À travers ses trois protagonistes féminins forts (la grand-mère, la mère et la fille), One Day At A Time prône la tolérance et aborde des thèmes importants, le tout avec justesse et émotion. Ajoutez à cela un coté fun et ultra rythmé, et vous obtenez une série que les fans de Jane The Virgin devraient adorer.

Eliott Azoulai
Journaliste
[email protected]

Fils spirituel de - Alicia Florrick (The Good Wife) & Jerry Seinfeld
Snack&Chill du moment - Ugly Betty & des churros
Eliott Azoulai on EmailEliott Azoulai on Twitter