Top 10 des séries qui jouent avec le temps

6 octobre 2017 - 12h32

Le temps, cet atout si précieux avec lequel les scénaristes n’hésitent pas à s’amuser. De Lost à Quantico, focus sur ces séries dans lesquelles passé, présent et futur sont parfois difficiles à cerner.  

« Le temps passe. Et chaque fois qu’il y a du temps qui passe, il y a quelque chose qui s’efface » a écrit un jour Jules Romains. Exception faite de ces séries qui jouent avec la temporalité. À coups de flashbacks, de flashforwards ou de double chronologie, les séries ci-dessous n’ont pas peur de mêler passé, présent et futur pour mieux accrocher le téléspectateur et le tenir en haleine. Quitte à ne pas voir le temps qui passe…

Lost

S’il y a bien une série qui a compris l’importance du jeu avec le temps, c’est la cultissime Lost. Après le crash de leur avion sur une île déserte, les survivants du vol 815 de la compagnie Oceanic Airlines doivent apprendre à cohabiter et survivre dans cet environnement hostile. Le tout, en faisant attention à une conspiration dont ils pourraient être les victimes… Le récit étant divisé en plusieurs trames narratives, les flashbacks, flashforwards et même flash-sideways (une technique qui consiste à montrer des scènes vécues par les personnages à une période distante de l’histoire présente) sont omniprésents dans Lost. Même si on ne nous dit pas tout, clairement.

How To Get Away With Murder

Chaque season premiere de How To Get Away With Murder s’accompagne d’un flashforward ultra choc, levant le voile sur le gros mystère de la saison (généralement, un meurtre). L’enquête avance tout au long de la première partie de saison, chaque épisode contenant son lot d’indices. Puis le mid-season finale répond à LA question que tout le monde se pose et amène 1000 nouvelles questions.

How I Met Your Mother

L’action de How I Met Your Mother démarre en 2030, le moment où Ted Mosby raconte à ses deux enfants comment il a rencontré leur mère. Mais la majorité des scènes de la série se déroulent à partir de 2005, l’époque des jeunes années de Ted avec sa bande d’amis. Ainsi débute le long récit du héros, qui se prolonge sur 9 saisons pleines de fun, d’humour et de répliques cultes (merci Barney).

Arrow

Les scénaristes du Arrowverse s’amusent eux aussi beaucoup avec le temps. En même temps, quand on se remémore le pitch initial d’Arrow, on se dit qu’ils ont raison de ne pas s’en priver… La série démarre par le retour du jeune milliardaire Oliver Queen chez lui, à Starling City, après avoir été porté disparu et présumé mort pendant 5 ans. Ces 5 années passées pratiquement coupé du monde l’ont fait considérablement évolué. Il n’a plus qu’un but désormais : faire amende honorable pour toutes les mauvaises actions commises par son père et débarrasser Starling City des gens ayant « trahi leur ville ». Un jeu entre passé et présent est développé tout au long des saisons, par le biais de flashbacks permettant d’en apprendre plus sur le vécu d’Oliver et sa transformation.

Legends Of Tomorrow

Spin off des séries Arrow et The Flash, Legends Of Tomorrow joue beaucoup avec le temps comme ses « grandes soeurs ». Après avoir vu le futur, l’agent Rip Hunter décide de stopper le tyran immortel qui fera basculer le monde dans le chaos. Pour l’accompagner dans sa mission, il vole un vaisseau pouvant voyager à travers le temps et recrute un groupe de super-héros et super-vilains. Captain Cold, Heat Wave, Atom, Hawkgirl, White Canary et Firestorm, des personnages déjà vus dans Arrow et The Flash, font alors alliance avec Rip Hunter.

This Is Us

Au départ, This Is Us se présente comme une série relatant la vie de personnes nées le même jour. Et c’est véritablement à la fin du tout premier épisode que l’on se rend compte de l’importance de la temporalité dans le show signé Dan Fogelman. No spoiler.

Quantico

Quantico est sans doute la série qui a le plus joué avec la temporalité ces dernières années. Tout comme How To Get Away With Murder, l’intrigue se déroule sur deux timelines : la première avant le big rebondissement de la saison, la seconde juste après. Une véritable enquête est alors proposée aux téléspectateurs. Néanmoins, cette ficelle scénaristique a été abandonnée dans les derniers épisodes de la deuxième saison de Quantico et ne devrait pas revenir dans la saison 3.

Outlander

L’intrigue d’Outlander débute par un retour en arrière considérable. Nous sommes en 1945 quand Claire Randall, infirmière pendant la Seconde Guerre Mondiale, se retrouve projetée dans l’Écosse révoltée de 1743, après avoir assisté à un rituel druidique. Notre héroïne se retrouver alors face à un monde d’aventures qui lui est inconnu. L’occasion pour elle de faire connaissance avec ses ancêtres et ceux de ses proches, notamment le capitaine Jack Randall. Partagée entre deux mondes et deux hommes (coucou le triangle amoureux), l’histoire de Claire peut finally commencer.

Empire

L’action de la série Empire débute à la sortie de prison de l’héroïne Cookie Lyon, après 17 années passées derrière les barreaux. Elle retrouve son ex-mari Lucious, devenu entre temps l’un des producteurs de musique les plus puissants au monde, ainsi que leurs 3 enfants Andre, Jamal et Hakeem, désormais adultes. Tout au long des épisodes, des flashbacks sont proposés afin d’en apprendre plus sur le passé des personnages, et donc de mieux les cerner. Clairement un atout devenu indispensable au soap musical de Lee Daniels.

Heroes

Heroes raconte le destin de personnes à l’apparence ordinaire dotés de capacités extraordinaires, comme la régénération cellulaire, la télépathie ou encore la téléportation. Ils ignorent les répercussions que leurs super pouvoirs peuvent engendrer ou encore qu’ils font partie d’une évolution qui va changer le monde à jamais. Parmi eux, se trouve le personnage de Hiro Nakamura, qui peut voyager dans le temps. Un don franchement utile et qui permet aux scénaristes de jouer aisément avec la chronologie.

Eliott Azoulai
Journaliste
[email protected]

Fils spirituel de - Alicia Florrick (The Good Wife) & Jerry Seinfeld
Snack&Chill du moment - Ugly Betty & des churros
Eliott Azoulai on EmailEliott Azoulai on Twitter