Les 18 persos de séries les plus détestés de 2019

Publié le 20 décembre 2019 - 12h56

Non, la vie n’est pas qu’amour. La preuve avec les fans de séries qui se sont déchaînés cette année pour clamer leur haine contre certains personnages qui ont marqué 2019.

Archie (Riverdale)

Que ce soit parce qu’il prend toujours les mauvaises décisions ou parce qu’il se la raconte avec sa cagoule de justicier, Archie est clairement l’un des personnages les plus détestés de l’année (tout comme les années précédentes finalement). Quand est-ce qu’il va se poser à la terrasse d’un café pour discuter tranquillement avec ses potes ? On a comme l’impression que cela n’arrivera jamais dans Riverdale.

Daenerys Targaryen (Game of Thrones)

Y a-t-il besoin d’expliquer pourquoi Daenerys Targaryen figure dans ce classement ? Si l’ultime saison de Game of Thrones a autant été décriée, c’est en grande partie à cause du destin de l’une de ses figures principales. Son ascension fulgurante au fil des épisodes pour finir par cramer des milliers de gens à califourchon sur un dragon, on appelle ça du gâchis. Et ce ne sont pas les fans de la série qui vont nous contredire.

Adam Carrington (Dynastie)

Quand quelqu’un débarque dans une série et vient gâcher la vie de nos personnages préférés, cela a tendance à nous énerver. Dans Dynastie, on parle bien évidemment d’Adam Carrington qui détruit l’existence d’Alexis, de Steven ou encore de Fallon. La manipulation et la trahison font clairement partie de son vocabulaire… Malheureusement.

Adam Groff (Sex Education)

Dans le top des brutes de cette année 2019 en matière de séries, on retrouve indéniablement Adam Groff. Dans Sex Education, le jeune lycéen représente le plus gros problème d’Eric qui, soyons clairs, est l’un de nos personnages préférés de l’année. Si le revirement de situation a pu changer quelque chose pour certains fans à la fin de la saison, cela en a énervé beaucoup. À suivre…

Dusty Jackson (The Politician)

À la rédaction de Serieously, nous n’avons jamais mis en cause le talent de Jessica Lange. On réaffirme nos propos avec son rôle de Dusty Jackson dans The Politician cette année. La grand-mère d’Infinity fait tout pour lui pourrir la vie et n’hésite d’ailleurs pas à profiter d’elle, lui faisant croire qu’elle a un cancer. On apprend plus tard qu’elle l’a même empoisonnée pendant des années. Voilà une grand-mère chez qui on n’a pas forcément envie de prendre le goûter après l’école.

Nate Jacobs (Euphoria)

Nate Jacobs est peut-être l’un des personnages les plus flippants de l’année 2019. Tout d’abord, il est violent, que ce soit dans la parole ou dans les gestes. On vous rappelle aussi que c’est un manipulateur avec sa copine Maddy. Et enfin, cerise sur le gâteau, c’est aussi un gros mythomane, puisqu’il a piégé Jules avec un faux profil sur Internet. C’est pas joli joli…

Cayetana (Elite)

En général, on n’aime pas trop les personnages qui font trop attention à leur apparence. C’est le cas avec Cayetana qui ment tout au long de la saison 2 de Elite. Non, elle ne s’habille pas dans les plus grandes marques. Non, elle ne vit pas seule dans une maison avec une domestique. Non, elle n’est pas partie en vacances dans des endroits paradisiaques. Et enfin, elle aide un meurtrier. On pourrait continuer cette liste pendant longtemps…

Marc-Antoine de Lenverpré (Le Bazar de la Charité)

Au niveau des séries françaises, impossible de passer à côté du carton du Bazar de la Charité sur TF1. Dans cette série historique, on suit le destin de trois femmes qui tentent de se délivrer de leurs chaînes. Adrienne de Lenverpré, elle, tente de fuir son mari qui a kidnappé leur fille au début de la saison. Au fil des épisodes, on apprend (malheureusement) à connaître Marc-Antoine de Lenverpré qui est un manipulateur prêt à tout pour accéder au pouvoir, même à mettre un innocent à l’échafaud.

Ani Achola (13 Reasons Why)

Quand la haine des fans a des conséquences sur la vie des acteurs, cela peut s’avérer dangereux. Le personnage d’Ani Achola a fait son apparition dans la saison 3 de 13 Reasons Why et s’est immédiatement attirée les foudres du public. En cause ? Le fait notamment qu’elle soit la narratrice des nouveaux épisodes. L’actrice Grace Saif a finalement quitté Instagram après avoir reçu de trop nombreux messages de haine. Et ça, on ne le tolère pas.

Mary Louise (Big Little Lies)

Voilà encore une actrice qui sait pleinement se donner dans un personnage détestable. Meryl Streep est arrivée en grande pompe dans la deuxième saison de Big Little Lies pour y interpréter Mary Louise, la mère de Perry. Très protectrice avec son fils, elle cherche des réponses pour expliquer sa mort. Cela s’accompagne de grands moments de tension avec sa belle-fille, pendant lesquels elle peut s’énerver très vite, et crier contre Céleste. Voilà un comportement qui ne passe pas auprès des fans.

Cha-Cha (The Umbrella Academy)

Entre l’amour et la haine, il n’y a souvent qu’un pas. Le personnage de Cha-Cha dans The Umbrella Academy, en véritable antagoniste, reflète bien cette pensée tant elle a créé le débat au sein des abonnés Netflix. Meurtrière, psychopathe, un peu barrée, sa relation avec Hazel a fait parler la communauté des fans, qui attendent impatiemment de voir ce que la saison 2 leur réserve.

Mitch Kessler (The Morning Show)

Personne n’a envie de faire de la place dans son cœur pour y laisser entrer un agresseur sexuel. On adore Steve Carell, mais on déteste le personnage de Mitch Kessler dans The Morning Show. Ce qui rend les fans encore plus fous, c’est de voir qu’il a encore du pouvoir sur Jennifer Aniston, et on ne laissera jamais passer ça. Imbu de lui-même, prêt à faire les pires horreurs pour nettoyer sa réputation, Mitch Kessler fait une belle entrée dans les pires personnages de l’année.

Russell Lightbourne (The 100)

Ce n’est pas parce qu’on est un leader charismatique que l’on est une gentille personne. La preuve avec Russell Lightbourne qui a est prêt à tout pour sa famille, au détriment de son peuple. Heureusement que Clarke, Bellamy et les autres étaient là pour l’arrêter dans la saison 6. Mais malgré tout, difficile d’apprécier un tel personnage.

Alicia Sierra (La Casa de Papel)

Les inspecteurs de police ne sont, en général, pas très sympathiques. Alors quand il s’agit d’une inspectrice qui veut faire tomber la bande de La Casa de Papel, les fans se déchaînent et la proclament personnage le plus antipathique de la série. Même si son personnage est badass et plutôt sacrément malin, on la déteste encore plus lorsqu’elle a sa sucette en bouche. Oui, c’est une raison valable.

M. Hennequin, le père de Marvin (Mental)

Quand un père ne prend pas bien soin de son fils, cela a tendance à nous énerver un peu. Et c’est d’autant plus le cas lorsque cela arrive à l’un de nos personnages préférés de l’année. Ainsi, le père de Marvin dans Mental a clairement un comportement irresponsable avec lui. La relation conflictuelle entre les deux hommes ne mène à rien de bon, et leurs retrouvailles après le séjour dans le centre pédopsychiatrique de l’adolescent ne sert qu’à raviver les tensions. La faute à qui ?

Brendan (Mrs Fletcher)

Parce que les ados sont les personnes les plus ennuyantes de la Terre, il fallait bien qu’il y en ait un dans ce classement. Brendan de Mrs Fletcher fait clairement partie des pires humains de la planète série. Son plus gros problème ? Son comportement avec les filles, puisque Brendan n’hésite pas à insulter et humilier ses partenaires pendant l’acte sexuel. On comprend bien qu’il a manqué d’une figure paternelle, mais cela n’excuse en rien son comportement indigne.

Les inspecteurs Parker et Pruitt (Unbelievable)

On comprendra aisément que les noms des inspecteurs Parker et Pruitt soient dans ce classement. Dans Unbelievable, les deux hommes ne prennent pas en considération les peurs de Marie Adler, victime d’agression sexuelle. Leurs demandes répétées de réécouter l’histoire affreuse de l’adolescente sont insupportables à vivre. En voilà de belles raisons de détester des personnages.

Clément Rodriguez
Journaliste
clement@serieously.com

Je suis le fils spirituel de Jake Peralta (Brooklyn 99) & Roland (Plus Belle La Vie).
En ce moment, mon Snack&Chill idéal c'est des madeleines et du chocolat chaud devant Desperate Housewives.
Clément Rodriguez on EmailClément Rodriguez on LinkedinClément Rodriguez on Twitter